Attention aux comparaisons…

Les journaux et téléjournaux du 22 février rapportaient le triste bilan des États-Unis quant au nombre de décès dus au virus causant la COVID-19 : un demi-million de décès, soit 1,5 mort par millier d’habitants. En comparaison, au Québec, nous atteignions 1,2 décès par millier, mais avec des mesures de prévention beaucoup plus restrictives et liberticides que chez nos voisins du Sud. Donc, au prorata de la population, et compte tenu des mesures draconiennes appliquées au-delà des recommandations de la Santé publique, notre bilan est presque aussi désolant que celui de nos voisins. Et cela, sans prendre en compte les séquelles sur la santé mentale, l’éducation et les coûts économiques à long terme des mesures prises chez nous. Les secteurs des arts, du tourisme et du transport aérien mettront beaucoup de temps à s’en remettre. Sans condamner tous les choix faits par nos gouvernements, il y a matière à interrogations et à humilité.

23 commentaires
  • Cyril Dionne - Abonné 8 mars 2021 00 h 30

    Plus on se compare, plus on se désole

    Ici, ce n’est certainement pas un cas où on se compare, on se console. Prenons trois pays occidentaux où les citoyens ont des revenus économiques presque identiques pour fin de comparaison.

    La Nouvelle-Zélande, population 5 millions, densité de population de 18 personnes au km2 et 26 décès dus à la COVID-19 ou 5,2 morts par million de population avec des mesures de COVID-19 zéro.

    Les États-désUnis, population 334 millions, densité de population de 34 personnes au km2 et 537 838 décès dus à la COVID-19 ou 1 618 morts par million de population avec presque aucune mesure sanitaire respectée par plus des trois quarts de ses habitants.

    Le Québec, population 8,45 millions, densité de population de 8 personnes au km2 et 10 465 décès dus à COVID-19 ou 1 239 morts par million de population avec des mesures de COVID-19 restrictives et liberticides.

    En plus, M. Hamel a raison de dire que les séquelles sur la santé mentale, l’éducation et les coûts économiques à long terme des mesures prises chez nous sont sans précédent.

    Ce qui est le plus désolant, c’est que plusieurs pensent que le gouvernement de la CAQ et la Santé publique ont bien réagit à cette crise sanitaire au Québec. Misère. Elle est où cette enquête publique sur la pandémie. Elle est où?

    • Cyril Dionne - Abonné 8 mars 2021 07 h 53

      Addendum:

      Plus de 145 000 Américains sont décédés de la COVID-19 depuis que Joe Biden a été assermenté le 20 janvier dernier. En plus, 11% des Américains disent qu'ils ne se feront jamais vacciner, 7% disent qu'ils le feront s'ils en sont forcés et 30% attendent de voir les conséquences de ces vaccins à court, moyen et long terme sur les autres avant de prendre peut être la décision de se faire vacciner. Donc, grosso modo, plus de la moitié de cette population ne sera pas vaccinée à court terme où il est estimé qu'il faut entre 70 et 80% pour avoir une immunité collective. Et ce n'est pas tout, personne ne sait si ces vaccins feront effet à long terme ou bien on devra se faire vacciner au moins à tous les ans à cause de variants qui semblent être aussi créatifs que l'esprit humain.

    • Denis Drapeau - Inscrit 8 mars 2021 09 h 00

      M. Dionne

      Pas facile de se comparer

      Nouvelle Zélande: 1 On n'a fermé les frontières,t 2 on l'a fait dès le début et 3 c'est une Île donc plus facile à fermer Au Canada, on ne saura jamais l'impact du laïcisme du fédéral dans le bilan de chaque province.

      États-Unis: L’État démocrate de New York a maquillé leur statistique de Covid. Imaginez les États républicains. Ça c'est sans tenir compte des nombreuses personnes décédées de la Covid chez eux faute de moyen pour aller à l'hôpital ou même voir un médecin en clinique.

      Il faudrait aussi tenir compte du % des personnes de 65 ans et plus, nettement plus touchées par la mortalité dû à la Covid. 65 ans et + aux USA:15%. Au Québec 20%

      Certes, notre bilan n'est guère reluisant mais se comparer un exercice bien difficile et toujours approximatif en matière de santé public, Je souhaite aussi une bonne enquête sur la situation au Québec, pas tant pour faire dans le "Québec bashing" ou chercher des coupables, d’ailleurs rien ne nous dit qu’un autre parti aurait fait mieux, mais pour être plus performant la prochain fois car, prochaine fois il y aura et plus vite qu'on le pense.

    • Christian Roy - Abonné 8 mars 2021 13 h 08

      @ M. Drapeau,

      Vous écrivez: "Au Canada, on ne saura jamais l'impact du laïcisme du fédéral dans le bilan de chaque province."

      Laïcisme ?

      Ne devrait-on pas écrire "laxisme", plutôt ?

    • Cyril Dionne - Abonné 8 mars 2021 15 h 23

      Bien d'accord avec vous M. Drapeau. Loin de moi de faire du Québec « bashing ». Oui, la faute revient principalement au gouvernement fédéral parce qu'ils ont refusé de fermer les frontières, ce que la Nouvelle-Zélande a fait tout de suite sans hésiter. En plus, Justin Trudeau a trop attendu pour fermer le chemin de Roxham où des milliers d'illégaux sont passés venant de New York et probablement plusieurs étaient contaminés. Ils se sont presque tous dirigés vers Montréal, la capitale de la COVID-19 au Canada avec ses 4 546 morts.

      Oui, l'état démocrate de New York avec son gouverneur, ses sénateurs, ses représentants ainsi que le maire de New York ont tous agi en incompétents et plusieurs de façon hypocrite et malhonnête en cachant le nombre véritable de victimes et de contaminations. C’est cela les démocrates de l’establishment aux États-désUnis avec Joe la gaffe comme chef.

      Ceci dit, je n’absous absolument pas le gouvernement de la CAQ parce qu’il y a d’autre point de comparaison qui sont plus précis que les pays que j’ai mentionné. Que dire de la Colombie-Britannique avec son faible ratio de décès par million de population? Il est de 276. Celui du Manitoba qu’on aimait pointer du doigt, eh bien, il se situe à seulement 657 morts par million de population alors que celui du Québec est à 1 239, soit presque le double.

      Enfin, pour les États-désUnis, ils n’ont pas un système de santé publique comme nous avons au Québec et leur densité de population est de quatre fois supérieure à celle d'ici. Non, les autorités provinciales et fédérales ont failli lamentablement au Québec dans cette crise sanitaire qui n’est pas terminée. Ah! J’oubliais aussi de mentionner que Biden a promis de guérir les Américains de tous les cancers à la fin de son mandat de quatre ans. Et on se moque des illuminés de QAnon.

  • Yvon Pesant - Abonné 8 mars 2021 05 h 08

    Contentement populaire

    Piètre performance et triste bilan. Et pourtant!

    Les gens sont contents du gouvernement Legault et, au bilan, le gouvernement Legault est content de sa performance à cette enseigne. N'est-ce pas là ce qui importe, électoralement parlant?

    "Que le spectacle continue!", comme dirait l'autre en anglais.

    • Richard Cusson - Abonné 8 mars 2021 09 h 24

      Pourriez-vous refaire vos calculs avec comme population cible

    • Cyril Dionne - Abonné 8 mars 2021 15 h 25

      @ Richard Cusson

      10 465 décès dus à la COVID-19 ou 1 239 morts par million de population au Québec. Est-ce que c'est ciblé à votre goût?

  • Simon Grenier - Inscrit 8 mars 2021 07 h 17

    À l'échelle des États-Unis, une différence de 0,3 décès par millier d'habitants représente tout de même 99 000 morts. C'est Saint-Hyacinthe ET Rimouski qui disparaîtraient soudainement, laissant de bons gros trous dans les économies et communautés locales...

    Les rapports (toute mesure par rapport à une autre, dans ce cas-ci: une mesure "par millier") ont ceci de particulier que leurs décimales ont beaucoup d'importance. Attention aux comparaisons dans des ordres de grandeur différents!

    Par ailleurs, nous n'avons aucune idée de la situation chez nous si on n'avait pas appliqué ces mesures de prévention. Aurions-nous fait pire qu'aux États-Unis? Mieux? Il faudrait comparer la situation-qui-n'est-pas-survenue avec la réalité. Attention aux comparaisons impossibles!

  • Françoise Labelle - Abonnée 8 mars 2021 07 h 26

    Attention surtout aux comparaisons boiteuses

    D' un, les USA ont sous-estimé le nombre des décès dus à la covid, que ce soit dans les résidences pour aînées à New-York ou en Floride où une responsable du décompte a été arrêtée manu militari pour avoir dénoncé les chiffres truqués. La volonté de nier la réalité de las pandémie a été dominante sous Trump qui a nommé son sbire Caputo à la HHS (santé et services sociaux) pour rendre les données conformes à celles du monarque. Sans oublier l'absence totale de tests dans les premiers mois attribuable au cafouillage des tests MAGA inopérants.

    Worldometer, ce matin (nombre de décès par million). Les premiers sont les pires.
    USA (11e), France (23e), Allemagne (44e), Canada (58e), Danemark (71e), Finlande (109e) et Norvège (116e) où on ne rit pas avec la pandémie et on ne braille pas!
    Le Québec s'est planté dès le début avec des mesures désastreuses dans les résidences pour aînés, sauf pour trois établissements où les directeurs n'ont pas attendus les directives d'en haut (décentralisation!) et ont cloisonné strictement leur établissement. Les autres ont suivi vos conseils mal avisés.

  • Benoit Samson - Abonné 8 mars 2021 09 h 22

    Enquête publique nécessaire sur la gestion de la pandémie

    Depuis le début, monsieur Legault se compare, sans questionnement des journalistes, aux pires endroits de la planète pour pouvoir se définir comme ‘’meilleur’’. Il nous a à maintes reprises dit qu’il ‘’prenait des risques calculés’’ souvent à l’encontre des dictées de la science mais il ne semble pas vouloir s’approprier les résultats néfastes des risques qu’il nous a fait courir.
    La liste est longue et continue de s’allonger : retarder le port des masques en classe à février 2021 alors que les statistiques comparant l’Ontario et le Québec montraient qu’ils prévenaient les infections des élèves (de septembre à novembre Ontario 2518 cas, Québec 9670 cas). Refus, contrairement à l'Ontario encore une fois de permettre aux parents d'installer des systèmes de filtration en classe.
    Hésitation à imposer le port du masque dans les endroits public extérieurs pendant des mois.
    Relâchement des mesures barrières le plus permissives au Canada pendant le temps des fêtes.
    Refus d’utiliser les tests rapides du Fédéral qui dorment sur des tablettes. Refus d’imposer des amendes aux briseurs de quarantaine alors que les autres provinces le font depuis avril 2020.
    Refus de reporter à avril la semaine de relâche comme l’Ontario la fait. Refus d’imposer des amendes à ceux qui briseront les consignes pendant la semaine de relâche.
    Augmentation des délais d’administration des vaccins depuis décembre 2020 alors qu’aucune évidence scientifique ne justifiait cette improvisation.
    Il n’est pas surprenant que monsieur Legault s’objecte bec et ongles à une enquête publique de sa gestion de la pandémie. Son bilan accablant est le pire de toutes les provinces canadiennes et il a obtenu des résultats comparables aux pires juridictions du monde entier. Ces deux constatations devraient amplement justifier la demande d'une enquête publique.
    L’approche qu’il préconise d’offrir à la population du ‘’Pain et des Jeux’’ malgré les risques que cela comporte lui sera effectivement bénéfique aux urnes.

    • Benoit Samson - Abonné 8 mars 2021 11 h 31

      Pour ceux qui acceptent la justification du report des deuxièmes doses de l'exemple de l'Angleterre et de Israel noter les mortlités par millions de ces ''guides'' justifiant la variation des parmêtres de vacination:
      MORTS par Million:
      Angleterre : 1828
      Israel : 641
      Québec : 1239
      USA : 1618
      Canada (incluant le bilan du Québec ) : 586

    • Jean-Paul Charron-Aubin - Inscrit 8 mars 2021 12 h 00

      Puis-je me permettre constat,
      Depuis quand tout politicien qui dirige à besoin de l'opinion des journaliste qui ont comme fonction de divulgué information et non de la produire. Ensuite, vous dite EX: Risque calculé sans tenir dictée de la science... En passant la science ne dicte pas elle suggère. C'est au dirigeant de décider. Il ne faut pas tous mêler. Autoriser le port du masque pour les mineur de bas ages en février 2021... Vous devez savoir que si cette mesure est mise en place c'est pour conrôler les nouveaux variants. La souche de base ne semblait pas affecter les jeunes, pourquoi affecter leur santée (mentale) juste pour vous faire plaisir ? Les test rapides du fédéral, il divulgais que vous n'aviez pas le virus en % d'éfficacitée variable sans être capable de confirmer que vous étier porteur contrairement aux test origineaux = efficacitée réduite en pandémie, vous auriez pris risque vous ? Le délais vs vaccins. Même Gaétant Barette étais de cet avis et il l'à dis à la TV CBC emission Power and Politics. Cette façon de faire est très souvent utilisé pour plusieurs vaccins d'ailleurs. Pain et jeux, la vous exagéré. Nous parlons de vie humaine en 2021 et vous faite réflexion au détournement d'opinion, de regards de dictature possible vis à vis des jeux romain. Selon moi, vous ne conaisser rien à l'histoire, c'est clair. Comparer ce gouvernement aux ancienne civilisation sans aucune conaissance de leurs pratiques concrètes, je trouve celà très cruel. Pour terminer, nous avons déjà vérificatrice générale pour la santée et ses rapports sont publique.. Pardonner à ce gouvernement de ne pas avoir gouverné QUE POUR VOUS. Ceci est le seul argument que j'ai pus constater ressortant de votre texte et j'en suis très fortement déçu. Selon moi, ils ont tous fait leur possible avec les moyens du bord. Je vous réfère à mon texte ci-dessous. Bien à vous,

    • Benoit Samson - Abonné 8 mars 2021 13 h 30

      Merci de vos constats monsieur Charron-Aubin que je me dois de commenter;
      1- Quand le PM se vante en direct à la TV d'avoir mieux fait que les autres en se comparant aux pires juridictions de la planète au lieu de se comparer aux autres provinces canadiene ou il est bon dernier, les journalistes devraient exposer son sophisme.
      2- Les décisions devraient être prises en considérant les données probantes de la science et non pas en vertue des légendes urbaines tel ''l'hydroxycloroquines est excellent, j'en prend moi-même...''
      3- Les masques : les résultats sont incontournables entre la province qui les a forcé au primaire et le Québec: Ontario 2518 cas dans 4828 écoles v/s Québec 9670 cas dans 3260 écoles. Clair comme de l'eau de roche.
      4- Aucune évidence scientifique que le port du masque par les enfants du primaire affecte leur santé mentale. Légende urbaine. Au contraire ,on pourrait penser que puisque moins de classes ferment et forcent leur reconfinement, leur santé mentale s'en portera mieux.
      5- Selon le réputé Dr Anthony Fauci, il est imprudent de reporter la 2ième dose au delà des délais établis par les étude scientifiques. Entre les opinions du Dr Barette et celle du Dr Fauci sur cette question, je choisi celle du dernier.
      6- Selon Fauci,c'est comme comparer des pommes avec des oranges que de se servir de l'expérience des vaccins antérieurs car c'est la première fois que l'on se sert de vaccins du type RNAm.
      7-Les tests rapides du fédéral,malgré leur imperfection, ont été très utiles à faire des dépistages de groupe comme sur un lieu de de travail ou à l'entrée d'une école pour déceler précocement l'apparition d'une flambée et concentrer ensuite les tests plus précis sur les msmbres du groupe.
      8- Panem et Circences; les talents populistes et populaires de monsieur Legault semblent effectivement l'avoir fait pencher sur les pains d'épices des fêtes bien arrosées, et contaminées, et le retour dans les arènes de hockey au plus sacrant pour plaire à sa base.