Manque de sérieux

En ce qui concerne l’ouverture prochaine d’un nouveau sentier de motoneige entre Saint-Faustin–Lac-Carré et Mont-Tremblant, la réflexion du MTQ sur l’acceptabilité sociale du projet m’indigne au plus haut point.

Selon le MTQ, « […] cette acceptabilité sociale, ce n’est pas juste pour les résidents, mais aussi pour les motoneigistes qui souhaitent pratiquer leur sport […] ». C’est connu depuis belle lurette que cedit « sport » compte parmi les plus polluants, les plus bruyants et les plus anti-écologiques pour les résidents concernés par ces sentiers. Personne n’accepterait de subir ce sort.

Le MTQ essaie de nous faire avaler que le plaisir des motoneigistes qui emprunteront ce nouveau sentier est plus important, compte tenu de l’économie en contexte, que le calvaire permanent enduré par les résidents concernés.

Cette attitude du MTQ démontre que le gouvernement caquiste ne se soucie absolument pas des besoins des citoyens. Empathie complètement absente ! Un gouvernement ne doit-il pas défendre les intérêts, les droits et les besoins fondamentaux des citoyens, dont celui de vivre dans un milieu de bien-être ?

Cela fait la preuve également du peu de sérieux que ce gouvernement a dans la mise en œuvre prochaine de son fameux plan « vert » ! Comme gouvernement responsable, on repassera !

5 commentaires
  • Simon Grenier - Abonné 25 novembre 2020 06 h 01

    Le MTQ dans son ensemble n'est que manque de jugement et d'auto-critique. Tous ses projets, sans aucune exception, irritent les riverains pendant et après leur construction, de même que les usagers à qui les infrastructures sont destinées pendant des décennies après leur réalisation. Leur récente redéfinition de l'acceptabilité sociale ("Ma femme m'a dit que c'est corrèque") serait ridiculement comique si elle n'était pas aussi lourde de conséquences pour les personnes affectées - à commencer par la dévaluation des propriétés, empêchant les gens de "s'en aller, s'ils sont pas contents"...

    Les commandes sont évidemment poltiques mais le rôle des fonctionnaires, sous-ministre inclus, n'est-il pas de servir le PUBLIC? Officiellement, oui. Officieusement, non. Il faut servir les intérêts personnels des fesses hiérarchiquement supérieures aux nôtres.

    Mes taxes, mes taxes...

  • Rose Marquis - Abonnée 25 novembre 2020 07 h 56

    En accord

    Je suis tout à fait d'accord. Une moto-neige peut être fort utile pour des gens qui ont à trvailler en forêt, j'apprécie aussi que cet engin serve à tracer des pistes de ski de fond, mais ce ne devrait être que pour ça!

  • Bernard Terreault - Abonné 25 novembre 2020 08 h 12

    Vous n'avez pas compris

    M. Sideleau, vous n'avez pas compris que la motoneige c'est une invention QUÉBÉCOISE, une fierté nationale, qui génère des milliers d'emplois en Beauce et ailleurs. On ne va pas pleurer pour quelques biches effarouchées ou quelques montréalistes retraités qui cherchent le silence des grands bois dans les Laurentides.

    • Luc Le Blanc - Abonné 25 novembre 2020 11 h 45

      On peut bien faire de la démagogie en traitant les riverains de montréalistes, mais en 2020, brûler du gaz ne devrait plus être un sport.

    • Françoise Labelle - Abonnée 25 novembre 2020 17 h 42

      Court et cinglant, M. Le Blanc.
      Je ne peux cliquer sur Jaime, ayant quitté le FBouc.