Consensus social ou délation?

Notre sélection quotidienne, toutes plateformes confondues, rassemblée ici.

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .

17 commentaires
  • Germain Dallaire - Abonné 8 avril 2020 07 h 28

    Tu as bien raison!

    Lire un tel commentaire d'un jeune de 16 ans est pour moi un rayon de soleil dans un temps très gris. À mon avis, cet appel de Geneviève Guilbault est irresponsable et indigne d'un dirigeant politique. Elle a joué les pyromanes.
    Il faut bien voir que les règles de confinement et de distanciation sont on ne plus élastiques. On nous invite à rester chez nous mais on a le droit de sortir pour faire des commissions. On doit respecter la distance de deux mètres mais pas pour les couples et les familles. Même pour la distance de deux mètres avec les étrangers, c'est pas toujours évident. Par exemple dans une allée d'épicerie ou sur un trottoir. Tout ça pour dire que toutes ces règles laissent énormément de place à l'interprétation.
    Déjà, on peut constater qu'il y a beaucoup de gens très anxieux. Un tel appel à la délation ne fera qu'augmenter la tension sociale.

    • Daphnee Geoffrion - Abonnée 8 avril 2020 10 h 06

      Il faut savoir nuancer, je pense que les québécois ont compris le " gros bon sens" de cette décision de la ministre. Moi je l'appuie.
      Personne ne vous accusera si vous approchez quelqu'un à l'épicerie mais si vous organisez une fête ou si vous pratiquer un sport d'équipe avec contact ( comme plusieurs ont reçu des contraventions ce week end) et bien vous meritez qu"on vous dénonce et d'avoir une contravention. Affichez leur nom sur un site aurait été très efficace aussi!
      Ces comportements qui semblent anodin minent nos efforts de sauver des vies, prolongent le gouffre économique qui déjà endette des générations, détruit des pme et met des familles à la faillite.
      Sans oublier que des milliers de soignant risquent leur vie chaque jour pour nous, pour eux, ces épais au dessus des lois.
      Je trouve que la coupable n'est pas Mme .Thibault mais cette gang d'innocent qui nous on obligé à en arriver là.

  • Daphnee Geoffrion - Abonnée 8 avril 2020 07 h 43

    C'est sûr que la délation n'est pas la solution idéale mais présentement c'est une solution adaptée à l'ampleur de la situation.
    Elle est presque néssécaire car il est impossible pour les policiers d'être partout à la fois et il faut donner un coup.
    J'habite le Plateau et je vois une grande différence depuis l'annonce, les contraventions ect...c'est un coup à donner.
    Malheureusement y a des gens qui ne changent pas sans menace, c'est plus à eux qu'il faut en vouloir de nous avoir amener là.
    Enfin, je ne suis pas inquiète, l'esprit de délation ne restera pas car personne au Qc n'est à l'aise avec le concept, ni le délateur, ni la police et évidemment pas la victime.
    À 16 ans tu n'es peut-être pas inquiet pour ta vie et à mon âge non plus mais nous sauvons des centaines voir des milliers de mamie et de papi présentement, ceux qui sont prêt à risquer leur perte gratuitement pour une partie de soccer présentement, mérite bien de se faire dénoncer
    Mais je te comprend d'être inquiet, au Qc, on ne veut pas de ça...mais là, on n a pas le choix:/

  • Monique Boivin - Abonnée 8 avril 2020 08 h 06

    Délation

    J'apprécie beaucoup votre commentaire Tristan. C'est vrai que l'on ne connaît pas la situation de chacun. Est-il permis de juger tout le monde coupable sans procès en tant de pandémie? Matière à réflexion...

  • Robert Monaco - Abonné 8 avril 2020 09 h 16

    Félécitation jeune homme

    Bravo et félicitation. C'est réconfortant de voir un jeune craindre les débordements
    de la délation. En effet, cette attitude fait naître les dictatures et les gardent au pouvoir
    BRAVO ENCORE JEUNE HOMME CHAPEAU!!!!

  • Raynald Goudreau - Abonné 8 avril 2020 09 h 49

    A situation speciale , mesures speciales...

    Bien moi aussi j'ai confiance aux Quebecois et je ne crois pas que la majorite d'entre nous manque de discernement , s'il en etait , j'ai aussi confiance aux autorites qui ont le mandat d'intervenir . On a plus souvent des exemples d'un consensus social deficient , de la part d'une minorite on s'entend , qu'une delation qui a mal tourne . Il a ete dit clairement qu'un couple vivant au meme endroit avec enfants , n'etaient pas concernes par les mises en garde.