Rendez-nous nos parcs

En fin de semaine, les Montréalais ont appris que les autorités municipales fermaient le parc de l’île Notre-Dame. Dès le début de la pandémie, le gouvernement québécois a décidé de fermer les parcs nationaux. Et ce, au moment où la chaleur nous revient, où les ruisseaux et les rivières se mettent à couler hardiment, où il fait bon prendre l’air, marcher en pleine nature, faire de l’exercice autrement que dans le corridor de son logement. Je suggère aux autorités dites compétentes d’élaborer une stratégie de supervision pour gérer les comportements délinquants minoritaires (sinon marginaux) eu égard à la distanciation sociale, plutôt que de fermer l’un après l’autre tous ces lieux de nature à la grande majorité « disciplinée » (comme l’a dit M. Legault). N’oublions pas que notre santé tire avantage à ce que tout un chacun puisse bénéficier d’un bon système immunitaire grâce à une bonne alimentation, à de l’exercice quotidien et à la fréquentation de la beauté des paysages de la nature.