Tabac prise 2?

Pour avoir été très impliqué dans la lutte contre le tabagisme, je nous vois nous engager une deuxième fois dans un scénario où nous avons été longtemps le dindon de la farce. Il a fallu des décennies de recherches et des tonnes de publications scientifiques pour que « la présomption d’innocence » de la cigarette soit levée. Le tabac causait cancer, maladies bronchiques et pulmonaires à la vue de tous, mais le produit est légal, nous serinait-on.

On gardait aussi une pudique réserve devant des incendies attribuables au tabac, qu’on disait imputables, non pas à une cigarette allumée, mais à « un article de fumeur » comme si un cure-pipe pouvait s’enflammer de lui-même.

Que connaît-on vraiment sur le cannabis ? La recherche scientifique sur le sujet est encore lacunaire. Il eût été plus sage de décriminaliser le produit, d’autoriser et de subventionner des recherches scientifiques de fond avant de le légaliser. Assisterons-nous, comme pour le tabac, à la genèse d’un complexe industrialo-commercial, sans âme, bien lobbyisé qui luttera bec et ongles contre les mesures de contrôle qui alors s’imposeront ?

Tabac prise 2… J’en ai bien peur.

1 commentaire
  • Christian Roy - Abonné 15 octobre 2018 15 h 52

    Quand c'est la raison qui passe au tabac

    M. Boulanger, vous mettez en évidence le peu de considération que nos élus donnent à la science. L'économie est devenue religion d'État ayant droit de s'attaquer à toutes interventions qui puisse fixer des limites au Marché. Pendant que l'on regarde ailleurs, la planète brûle. Du "Pot" et des jeux...

    Merci de nous le rappeler.