CAQ et motoneige

La CAQ nous démontre de façon convaincante son mépris des considérations environnementales en compatissant avec tous ceux qui croient que les contraintes imposées aux motoneigistes et autres amateurs d’activités motorisées sont toujours inadmissibles.

La promesse de rouvrir le parc national du Mont-Tremblant a de quoi satisfaire une certaine élite régionale friande de bruit et de boucane : les amateurs de « sports » motorisés pour qui les considérations environnementales ne sont que des nuisances. Il faut s’en souvenir et savoir qu’un gouvernement de la CAQ ne fera rien de sérieux pour protéger l’environnement.

Comme pour la question de l’immigration, la CAQ ne veut rien comprendre des problèmes environnementaux. Ce parti espère surtout sauvegarder la pratique de notre « sport national » même si le dérèglement climatique rend sa pratique de plus en plus aléatoire. (L’hiver dernier, le Haut-Richelieu avait perdu sa couche neigeuse dès la fin février, et ces situations risquent de se généraliser à l’avenir.)

3 commentaires
  • Daniel Cyr - Abonné 21 septembre 2018 08 h 09

    Pur populisme

    Entièrement d'accord avec vous M. Gagnon, cette promesse de la CAQ est en plus du pur populisme.

  • Bernard Terreault - Abonné 21 septembre 2018 09 h 37

    Vrai

    Au point de vue environnement, un gouvernement majoritaire CAQ serait un désastre.

  • Daniel Gagnon - Abonné 21 septembre 2018 12 h 52

    L’impact des moteurs polluants et du bruit serait désastreux sur la faune et la flore.

    Monsieur Legault n’a aucun respect de nos parcs nationaux.
    Monsieur Legault, en pleine période de réchauffement climatique, soutient le sport polluant des motoneiges au Parc du Mont-Tremblant, ce qui paraît incompréhensible et indéfendable de la part de la CAQ.
    Permettra-t-il à son candidat de la CAQ dans Orford, Gilles Bélanger, à la réputation si peu verte et si peu écologique, braqué sur des idées fixes de développement à tout prix sans respect aucun de la nature, de permettre cette pollution de notre Parc Orford, parc si menacé par le passé par des projets de développements insensés?
    L’impact des moteurs polluants et du bruit serait désastreux sur la faune et la flore.
    Nous avons créé ces parcs nationaux pour la jouissance de la nature et pour en apprendre le respect à nos enfants.
    Améliorer les conditions pour les motoneigistes aurait des répercussions importantes sur les autres usagers du parc.
    Cette nouvelle promesse de la CAQ de rouvrir les parcs nationaux aux motoneigistes est incompatible avec les droits des autres utilisateurs, qui eux se conforment aux objectifs protecteurs de nos parcs nationaux.