Lettres - Orford, fin de la saga?

À Québec cette semaine, la Commission parlementaire des transports et de l'environnement entend les réactions de divers groupes sur le projet de loi 90 concernant le parc du Mont-Orford. Ce projet vise essentiellement le retour des terrains retirés du parc en 2006 et des modalités d'un appel d'offres pour dénicher un opérateur pour les activités de ski-golf.

Une grande victoire pour ceux et celles qui se sont battus, pendant plus de quatre années, pour bloquer la privatisation de la montagne.

Ce résultat ne sera pas atteint cependant si les discussions autour du projet de loi n'assurent pas la double dimension de la préservation de la montagne et de la pérennité socio-économique des activités de loisirs dominées par le ski-golf.

Il importe donc non seulement de saluer la volonté gouvernementale de réparer cette erreur, mais également d'établir des assises solides pour faire le bon choix d'un scénario socio-économique de long terme pour la région.

Le choix du bon opérateur s'avère une épée de Damoclès quant à la menace du gouvernement de démanteler les équipements de la station en l'absence d'une proposition d'affaires durable, un choix encadré par une série d'obligations et soutenu à la fois par une caution financière importante et un engagement de cinq ans. Cette semaine s'avérera cruciale sur le chemin d'une solution viable.

***

Jacques Saint-Pierre - Coalition SOS Parc Orford, Le 19 avril 2010

À voir en vidéo