Tirer profit des complots

CHOI Radio X et son propriétaire RNC Média, dont les actionnaires sont Pierre R. Brousseau et Jean-Yves Gourd, ont exploité un filon tout au long de la pandémie, celui de faire de la station le porte-voix des complotistes anti-mesures sanitaires dans la capitale nationale et dans les régions limitrophes comme la Beauce.

Stimulée par ses animateurs Dominic Maurais, Jeff Fillion et Denis Gravel, la station n’a pas hésité à inviter des conspirationnistes comme Alexis Cossette-Trudel et Lucie Laurier, tout en assurant la notoriété du propriétaire du tristement célèbre Mega Fitness Gym, Dan Marino, qui a cru un temps qu’une excellente forme physique suffisait pour garantir une immunité contre la COVID-19. La fréquentation du gym a entraîné 195 contagions primaires, ce qui s’est traduit par quelque 500 cas au total dans la région de Québec, dont possiblement un décès, selon la Santé publique.

En septembre, la Ville de Québec, sous l’impulsion du maire Régis Labeaume, a annoncé qu’elle cessait d’acheter de la publicité à CHOI Radio X. « Par leur choix de promouvoir l’opposition aux mesures sanitaires, les propriétaires de cette station de radio mettent en danger la santé et potentiellement la vie des citoyens de Québec et d’ailleurs », peut-on lire dans le communiqué.

Certes, le fait qu’une administration publique décide de boycotter un média parce qu’elle n’approuve pas les commentaires qui y sont diffusés porte atteinte à la liberté d’expression. En revanche, une entreprise privée à qui on confie les ondes publiques a des responsabilités à l’égard de la société. Encourager les auditeurs à ne pas respecter les mesures sanitaires en pleine pandémie et à défier les autorités publiques, c’est en effet risquer la santé de milliers de personnes et la vie de plusieurs d’entre elles. C’est de la négligence, comme le fait d’inciter les automobilistes à rouler à tombeau ouvert. Que la Ville de Québec s’attaque à la vénalité de propriétaires sans scrupule en les privant de revenus est de bonne guerre dans ces circonstances exceptionnelles, d’autant plus que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) laisse faire.

Des annonceurs privés comme Industrielle Alliance, Desjardins et le Groupe La Capitale ainsi qu’Hydro-Québec ont emboîté le pas. Le Devoir rapportait que le mouvement de retrait des annonceurs tenait toujours. Deuxième station à Québec — première dans le marché étendu —, CHOI Radio X compte toujours sur des annonceurs, mais il faut espérer que sa grille de tarifs publicitaires fut revue à la baisse.

Paradoxalement, même si la station fait son pain et son beurre de la pandémie et de la résistance d’une partie de la population aux mesures sanitaires, il est fort possible que cette même pandémie l’ait privée d’auditeurs. CHOI-FM est une station qu’on écoute en auto en se rendant au travail ou en rentrant à la maison : le télétravail a certainement eu un effet. Qui plus est, certains auditeurs ont déserté la station, las de l’agressivité et du négativisme continuels des animateurs dont on peut penser qu’ils ne croient pas à leur propre outrance. La formule du show grossier conçu pour les « white angry young men » d’il y a 20 ans a vieilli comme son auditoire. Les millénariaux ne carburent peut-être pas au simplisme rageur et à la sinistre rancœur. Sentant le vent tourner, une des têtes d’affiche de la station, Denis Gravel, vient de tirer sa révérence, sans doute pour d’autres cieux hertziens.

Les lois du marché peuvent s’avérer implacables. Or, CHOI-FM est à vendre. Le mieux qu’il puisse arriver, c’est qu’un nouveau propriétaire relance la station et mette de côté la hargne passéiste qui l’anime.

À voir en vidéo

13 commentaires
  • Hermel Cyr - Abonné 7 mai 2021 08 h 55

    Une discussion civilisée bordel !

    Un autre qui a fait carrière de trublion, voyant que le vent a tourné, a fait ici-même son acte de contrition. Et il s’en est trouvé pour y déceler une grande âme !

    On en a marre de ces fanatiques de tribord comme de bâbord qui empoisonnent le débat citoyen. Ni droitisme, ni gauchisme, le Québec a besoin d'une discussion civilisée et éclairée bordel !

    • Nadia Alexan - Abonnée 7 mai 2021 10 h 30

      Le droit à la liberté d'expression ne doit pas enfreindre le droit à une information basée sur les faits.
      La gloire des médias traditionnels est la raison qu'elles s'appuient sur une recherche rigoureuse des faits avant de transmettre l'information. Utilisez la démagogie, les complotistes et les mensonges comme le fait «Fox news» et les stations de radio-X contreviennent au droit du citoyen de recevoir une information solide basée sur les faits, pas sur le complotisme.
      Il faut que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) prenne sa responsabilité de réglementer la diffusion de l'information au lieu d'adopter une politique du laisser-faire.

  • Marie-Andrée Pépin - Abonnée 7 mai 2021 10 h 49

    CHOI à vendre ??!!

    J' ai fouillé sur le net, pas vu ça !!....Mais ce serait une bonne chose.

    Par contre la vente pourrait leur éviter des poursuites, je pense.

    • Michel Lapointe - Abonné 7 mai 2021 16 h 03

      effectivement - j'ai fouillé moi aussi et n'ai trouvé que des références à la vente d'il y a quelques années ...
      M. Dutrisac; vous donnez dans les fake news, maintenant ??? :-) :-) :-)

  • Gaëtan Parent - Abonnée 7 mai 2021 11 h 25

    Les 3 ténors......

    Si le trio Duhaime-Filion-Maurais se font élire député conservateur du Québec en 2022,alors ils porteront leur message a l'assemblée nationale,et CHOI-FM cessera sa diffusion

    • Lola Thiffault - Abonnée 7 mai 2021 18 h 31

      Sérieux Monsieur Parent,j'ai bien hâte de voir le cirque que ça fera avec les élus de QS.

  • Réjean Martin - Abonné 7 mai 2021 12 h 24

    bêtises

    l’un de ceux qui depuis quelques années démoli ces radios avec grâce, c’est Olivier Niquet à l’émission de Radio-Canada La soirée est encore jeune; il est facile de réécouter les segments de cet habile collaborateur à l’émission, segments qui s’intitulent Le bêtisier des médias et qui s’emploient fréquemment à illustrer tout le ridicule qui se dit à ces radios. C’est savoureux; et ça montre toutes les contradictions dont sont capables leurs animateurs. Je vous invite à vous rendre écouter ces segments

    • Patrick Boulanger - Abonné 7 mai 2021 13 h 54

      Voici un bêtisier de ce type en lien avec Radio X : https://www.facebook.com/lasoireeestencorejeune/videos/1490841397752779/

    • Marie-Josée Dionne - Abonnée 7 mai 2021 14 h 18

      Je suis d'accord avec vous: O. Niquet n'a même pas besoin d'en rajouter pour faire "drôle", ces pseudo-animateurs s'auto-pelure-de-bananisent eux-mêmes, lol! Mais ça reste pathétique, hum?

  • Patrick Boulanger - Abonné 7 mai 2021 12 h 32

    Juste une petite critique : je crois que le mot show peut se traduire par émission dans votre éditorial.