Les aléas du marketing fou

À une époque pas si lointaine, mais, me semble-t-il, digne d’une autre vie, je fréquentais les centres commerciaux régulièrement. Le titre de planificatrice financière n’élimine pas ce désir bien humain de se faire plaisir.

Ma faiblesse ? Les vêtements sportifs et les belles robes de bureau ! Non, la pandémie et les rencontres virtuelles ne m’ont pas convaincue de troquer mes tenues habituelles contre des vêtements de détente.

Toutefois, la raison l’emporte souvent. Je n’ai jamais fréquenté les magasins lors des grands événements de solde. À mes yeux, ce qui serait fou en ce fameux Vendredi fou, ce serait bien de rejoindre une foule ébranlée par une soif de surconsommation.

Si les visites en boutique m’ont manqué dans les derniers mois, ce n’est certainement pas le cas des publicités.

Même en ligne, les nombreuses stratégies et messages marketing entourant le Vendredi fou m’étourdissent. Les publicités des pré-
événements précédant la fameuse journée de vente qui est devenue, au cours des dernières années, pratiquement un festival du Vendredi fou, s’étalent sur plusieurs semaines.

« Le pré-solde du Vendredi fou avant tout le monde. » La seule lecture de cette formulation me transforme en cible de prédilection aux yeux de publicitaires peu subtils.

La folie serait peut-être de croire que le désir d’offrir de réelles économies à leurs clients est ce qui motive les commerçants à déployer tout ce marketing.

Fausses économies

Si toutefois les stratégies marketing ont fait leur travail et que vous êtes tentés de dépenser, vous devriez vous rappeler une règle importante : même le meilleur des rabais vous poussant à acheter quelque chose dont vous n’avez pas besoin ne représente pas une économie. Il pousse plutôt à faire une dépense. Vous pouvez réaliser des économies intéressantes sans pour autant vous laisser emporter dans un courant de dépenses.

Évidemment, vous gagnerez à vous fixer une limite et à la respecter. Si l’achat relève d’un véritable besoin, vous aurez au préalable effectué des recherches sur le prix des articles que vous avez en tête. S’informer demeure la clé pour éviter les faux rabais.

Certains marchands ont comme pratique de gonfler les prix courants avant ces ventes afin de pouvoir offrir des soldes que vous trouverez alors alléchants et auxquels vous succomberez.

Les soldes en ligne sont encore plus accessibles qu’à l’époque où il fallait se déplacer. Faites attention également au marketing de vente faisant appel « aux quantités limitées ». Il est souvent utilisé pour vous pousser à acheter rapidement sous pression. Avec le magasinage en ligne, il s’agit d’une pratique courante.

Conseils pour une consommation éclairée

Si vous avez déjà établi votre budget pour les Fêtes, vous connaissez déjà l’enveloppe dont vous disposez pour vos cadeaux. Prenez le temps de dresser une liste claire de ce que vous cherchez pour éviter les achats impulsifs et émotifs. Qui ne serait pas prêt à payer la lune pour les êtres chers ? C’est bien ça, le véritable danger. Évitons de recourir au crédit par amour !

Lorsque vient le temps d’acheter un bien ou un vêtement, demandez-vous s’il peut en remplacer un autre que vous avez déjà à la maison, que vous pourriez par exemple donner à des œuvres caritatives.

Si la réponse est non, vous êtes soit dans une phase d’accumulation matérielle, soit devant un nouveau besoin à combler. À vous de trancher.

Profitez de votre Vendredi fou pour vous désinscrire de toutes les listes de diffusion de courriels qui vous envoient régulièrement des messages vous incitant à surconsommer. En prime, votre boîte de réception vous remerciera.

Profitez de votre week-end pour cuisiner, bien au chaud dans le confort de votre foyer. Préparer des repas d’avance, bons pour la santé et économiques, plutôt que de faire la file et de subir le stress des magasins me semble une option beaucoup plus chouette…

Lorsque vous magasinez en ligne, remplissez votre panier de ce que vous aimeriez acheter et laissez celui-ci en plan jusqu’au lendemain. Si, le lendemain, vous jugez toujours qu’il s’agit d’achats justifiés, commandez ! Sans émotion et avec du recul, les achats sont souvent plus rationnels.

 

À voir en vidéo