Le marché de l’automobile montre des signes de stabilité

Les ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles ont connu une légère baisse de 0,1% en août, selon Statistique Canada.
Photo: Tim Ireland Xinhua Les ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles ont connu une légère baisse de 0,1% en août, selon Statistique Canada.

Les concessionnaires du Canada ont vendu 156 095 véhicules automobiles en octobre, un nombre en baisse de 2,1 % par rapport au même mois l’an dernier, a indiqué mardi la firme spécialisée DesRosiers Automotive Consultants.

La baisse des ventes d’automobiles le mois dernier était attribuable aux pénuries de certains véhicules demandés ainsi qu’au resserrement des mesures contre la COVID-19 dans certaines régions, a expliqué Andrew King, associé directeur de DesRosiers.

Malgré tout, M. King a indiqué que le marché de l’automobile montrait des signes de stabilité après la fermeture des concessionnaires pendant le confinement de la COVID-19, plus tôt cette année, qui a fait chuter les ventes de près de 75 % en avril par rapport à leurs niveaux un an plus tôt. En septembre, plusieurs personnes sont retournées chez les concessionnaires et ont acheté un peu plus de voitures et de véhicules utilitaires qu’en septembre 2019.

Malgré la légère baisse, a ajouté M. King, le chiffre des ventes de véhicules automobiles d’octobre était solide et sain, tout bien considéré. Étant donné que novembre et décembre ont tendance à être des mois où l’on vend moins de véhicules, les observateurs s’attendent à ce que les ventes de 2020 montrent un recul de 360 000 véhicules par rapport à 2019, soit un recul de 21,6 %.

Les camions

Dans ses plus récentes données, Statistique Canada a indiqué qu’après avoir enregistré trois hausses mensuelles consécutives, les ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles ont connu une légère baisse de 0,1 % en août. Elles étaient alors inférieures de 0,7 % à celles de février.

La valeur des ventes de véhicules automobiles neufs a diminué de 4,9 % d’une année à l’autre en août. Dans ce segment, les ventes de camions (qui comprennent les camions légers, les camions lourds et les autobus) ont diminué de 2,8 % d’une année à l’autre et les ventes de voitures particulières ont reculé de 15,3 %.

Les répercussions se sont fait sentir sur les ventes des stations-service, qui ont augmenté de 1,2 % en août, et ce, pour un quatrième mois consécutif.

En volume, les ventes des stations-service ont connu une hausse de 1,1 %, étant donné qu’un plus grand nombre d’entreprises ont repris leurs activités et que les Canadiens ont été plus nombreux à voyager au pays, écrivait l’agence fédérale.

Avec Le Devoir

À voir en vidéo