Retour des Communes forcé par les conservateurs, mais les négociations continuent

À 11 h, les portes de la Chambre des communes ouvriront alors qu’il n’y a rien à l’ordre du jour.
Photo: Justin Tang La Presse canadienne À 11 h, les portes de la Chambre des communes ouvriront alors qu’il n’y a rien à l’ordre du jour.

Les conservateurs ont forcé un retour aux Communes ce matin. Les différents partis y ont envoyé chacun un nombre réduit de députés.

Libéraux, bloquistes et néodémocrates sont d’accord pour tenir une seule rencontre par semaine à la Chambre des communes, en nombre réduit. Les conservateurs en réclament trois.

Les négociations se poursuivent.

« Je suis complètement confiant qu’on peut trouver une solution », a offert le chef du Nouveau Parti démocratique Jagmeet Singh, étalant son optimisme.

À 11 h, les portes de la Chambre des communes ouvriront alors qu’il n’y a rien à l’ordre du jour.

Le chef bloquiste Yves-François Blanchet ne mâche pas ses mots pour blâmer les conservateurs.

« L’utilisation et la prise d’otage des institutions parlementaires à des fins partisanes, avec ce qui a l’air d’être une grave insensibilité à ce que vivent en particulier les Québécoises et les Québécois, ce n’est certainement pas de nature à enthousiasmer les gens sur nos institutions et les personnes qui les occupent », a-t-il lâché.

Puis, il croit que la situation éclabousse tous les politiciens à Ottawa.

« Ça envoie un message qu’on est un peu déconnecté », s’est-il désolé.

Trois élus bloquistes et trois élus néodémocrates se sont présentés, malgré eux, à Ottawa.

Prenant la parole après ses deux adversaires politiques, le chef par intérim du Parti conservateur a accusé néodémocrates et bloquistes de s’unir aux libéraux « pour limiter la responsabilisation » du gouvernement.

Nombre de cas

Il y a eu plus de 536 000 tests administrés au Canada jusqu’à maintenant.

Ces tests ont décelé 35 056 cas confirmés et probables. La COVID-19 a provoqué la mort de 1587 Canadiens.

Distribution des cas au pays, selon les plus récents bilans provinciaux et territoriaux : 18 357 cas au Québec, dont 877 décès ; 10 578 cas en Ontario, dont 553 décès ; 2803 cas en Alberta, dont 55 décès ; 1647 cas en Colombie-Britannique, dont 81 décès ; 675 cas en Nouvelle-Écosse, dont neuf décès ; 315 cas en Saskatchewan, dont quatre décès ; 257 cas à Terre-Neuve-et-Labrador, dont trois décès ; 253 cas au Manitoba, dont cinq décès ; 118 cas au Nouveau-Brunswick ; 26 cas à l’Île-du-Prince-Édouard ; neuf cas au Yukon ; cinq cas dans les Territoires-du-Nord-Ouest ; aucun cas au Nunavut.

À ces bilans provinciaux et territoriaux s’ajoutent les 13 cas chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.