La guerre de la planète des singes

Photo: 20th Century Fox

Plusieurs désespèrent du genre humain, mais on peut retrouver foi en Hollywood devant une réussite aussi éclatante que celle offerte par Matt Reeves, formidable bestiaire où les primates tiennent le haut du pavé. Dernier chapitre d’une trilogie inspirée d’un univers familier, cette relecture se conclut dans une apothéose de catastrophes, mais justifiées grâce à des personnages complexes, une intrigue ne cédant jamais à la précipitation et des dilemmes moraux dignes des meilleurs films de guerre (les références ne manquent pas). En prime, une virtuosité technologique au service de l’émotion, où les acteurs (Andy Serkis au premier chef) insufflent une grande humanité à ces animaux au coeur d’un vaste carnage, celui d’une civilisation en processus d’autodestruction. Certains y verront même une réflexion pertinente sur le temps présent…

Horaire en salles

Notre critique complète

War for the Planet of the Apes

★★★ 1/2

États-Unis, 2017, 140 min. Science-fiction de Matt Reeves. Avec Andy Serkis, Woody Harrelson, Judy Greer, Steve Zahn.