En photos | Le plus grand traumatisme de Beyrouth

La double explosion au cœur de Beyrouth a laissé derrière elle une vague de détresse et d’insécurité, plus de 50 % des Libanais vivant sous le seuil de la pauvreté. Un sombre portrait auquel s’ajoute cette destruction à très grande échelle — d’une puissance sidérante, épeurante, mais bien réelle. Des kilomètres et des kilomètres de celle que l’on surnomme la Paris de l’Orient sont à reconstruire, entièrement.

1 Abdu Barakat a tout perdu lors de l’explosion à Beyrouth la semaine dernière, mais « grâce à Dieu », ses enfants et sa conjointe s’en sont sortis indemnes, explique-t-il, les mains tremblantes. Lorsque ses fils entendent le moindre claquement, ils se jettent dans ses bras, traumatisés. Renaud Philippe Le Devoir
2 L’explosion a laissé un énorme cratère là où se trouvait le port de Beyrouth. Près du centre de la déflagration repose la carcasse d’un des plus importants silos à grain du pays. Renaud Philippe Le Devoir
3 Selon l’UNICEF, ce sont 100 000 enfants qui se sont retrouvés sans abri avec leur famille, à la suite de l’explosion. Renaud Philippe Le Devoir
4 L’explosion a ravagé les quartiers de Beyrouth limitrophes du port. Renaud Philippe Le Devoir
5 La soirée était plus calme sur la place des Martyrs mercredi. De nombreux débordements y ont eu lieu lors des manifestations de ces derniers jours. Renaud Philippe Le Devoir
6 Des débris de verre soufflés par l’explosion ont été utilisés pour reproduire les couleurs du drapeau libanais. Renaud Philippe Le Devoir
7 Pour la première fois depuis l’explosion, l’armée a été déployée dans le quartier de Karantina pour prêter main-forte aux résidents qui, chaque jour, nettoient les rues. Renaud Philippe Le Devoir
8 Allah Miasar, un réfugié syrien à Beyrouth, était allongé sur son lit quand la déflagration a ravagé sa maison. Il ne comprend toujours pas pourquoi il est toujours en vie. Renaud Philippe Le Devoir
9 L’hôpital pédiatrique de Karantina a été ravagé dans l’explosion. Aucun enfant n’y a péri. Renaud Philippe Le Devoir
10 Des membres d’une ONG australienne servent des repas dans le centre-ville de Beyrouth. Depuis des mois, le pays connaît une crise économique sans précédent. Renaud Philippe Le Devoir
11 Une famille marche parmi les décombres. Renaud Philippe Le Devoir