Le président palestinien licencie tous ses conseillers

Ramallah — Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a licencié lundi l’ensemble de ses conseillers, a indiqué son bureau, sans donner plus de détails, une décision expliquée par les difficultés budgétaires de l’Autorité palestinienne, selon des analystes. « Le président Abbas veut réduire les dépenses de son bureau en prenant des mesures d’austérité afin de faire face à la crise budgétaire actuelle », a confirmé à l’AFP Jihad Harb, analyste politique. L’Autorité palestinienne traverse une grave crise budgétaire depuis l’annonce en février dernier par Israël du gel de 500 millions de shekels (188 millions de dollars) sur la somme totale reversée à l’Autorité palestinienne au titre de la TVA et des droits de douane prélevés sur les produits importés par les Palestiniens.