Damas perd une autre province

Beyrouth — Le régime syrien a abandonné la province d’Idleb au profit d’al-Qaïda et de ses alliés, qui ont pris la dernière ville de cette région, afin de concentrer son combat sur des zones qu’il considère comme vitales. Idleb (nord-ouest) est la deuxième des 14 provinces de Syrie que le régime perd après celle de Raqa, aux mains du groupe État islamique (EI). Il ne reste que quatre provinces quasi entièrement sous son contrôle : Lattaquié et Tartous (ouest), la province urbaine de Damas et Soueida (sud).

À voir en vidéo