L’Allemagne alloue 30 milliards d’euros à la reconstruction après des inondations

Une polémique a suivi le sinistre, relative à l’anticipation des événements météorologiques par les autorités, au fonctionnement du système d’alertes et aux mesures d’évacuation.
Photo: Christof Stache Agence France-Presse Une polémique a suivi le sinistre, relative à l’anticipation des événements météorologiques par les autorités, au fonctionnement du système d’alertes et aux mesures d’évacuation.

L’Allemagne va consacrer 30 milliards d’euros à la reconstruction des zones sinistrées par les inondations meurtrières de la mi-juillet dans l’ouest du pays, a annoncé mardi la chancelière, Angela Merkel.

La somme sera partagée entre l’État fédéral et les 16 régions allemandes, a-t-elle précisé lors d’une conférence de presse, soulignant qu’il s’agissait « d’un signe de solidarité nationale ».

Les aides seront adoptées lors d’un conseil des ministres le 18 août, et devront encore être entérinées probablement la semaine suivante par le Bundestag, la chambre basse du Parlement, a précisé la chancelière.

Au moins 190 personnes sont mortes dans des crues dévastatrices les 14 et 15 juillet, essentiellement dans deux länder, la Rhénanie-Palatinat et la Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Le chef de gouvernement de cette dernière, Armin Laschet, également chef de file des conservateurs pour les législatives du 26 septembre, avait déjà annoncé lundi cette somme de « 20 à 30 milliards d’euros » (soit 29,4 à 44,1 milliards de dollars canadiens). Il chiffrait les besoins à long terme dans sa seule région « à quelque 13 milliards d’euros selon les premières estimations ».

Améliorations annoncées

L’Allemagne avait déjà alloué des aides d’urgence d’un montant total de 400 millions d’euros le 21 juillet pour soulager les sinistrés et parer au plus pressé, comme le rétablissement de l’eau potable et de l’électricité.

Lors de la réunion de mardi, les responsables ont également décidé de dégager des fonds pour améliorer le système d’alerte aux catastrophes, dont 88 millions d’euros pour reconstituer le réseau de sirènes d’ici 2023.

Une polémique a suivi le sinistre, relative à l’anticipation des événements météorologiques par les autorités, au fonctionnement du système d’alertes et aux mesures d’évacuation.

La justice allemande a annoncé vendredi une enquête pour « homicide par négligence » contre le chef de l’arrondissement d’Ahrweiler, très touché par les inondations.

À voir en vidéo