Désormais sans symptômes de la COVID-19, Emmanuel Macron peut arrêter son isolement

Le président français avait été déclaré positif à la COVID-19 le 17 décembre.
Photo: Charles Platiau Pool Agence France-Presse Le président français avait été déclaré positif à la COVID-19 le 17 décembre.

Le président français, Emmanuel Macron, qui avait été déclaré positif à la COVID-19 le 17 décembre, « ne présente plus à ce jour de symptôme » et son isolement de sept jours peut donc s’arrêter, a indiqué jeudi un communiqué de l’Élysée.

Le chef d’État était parti jeudi dernier s’isoler à la résidence de la Lanterne, près de Versailles. Il avait été déclaré positif après une semaine chargée en rencontres et repas avec des personnalités politiques internationales.

L’annonce de sa maladie avait entraîné la mise à l’isolement d’une série de responsables politiques dont le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, le président du Conseil européen, Charles Michel, le premier ministre belge, Alexander De Croo, et le chef du gouvernement portugais, Antonio Costa.

M. Macron a souffert de toux, de fièvre et de courbatures, selon la présidence, qui précise que « durant la maladie, il a pu rester mobilisé sur les principaux dossiers d’actualité de notre pays et tenir conseils et réunions prévus ».

L’Élysée n’a pas précisé si le chef de l’État était déjà revenu au palais parisien, ni où il comptait passer les fêtes de Noël.

Dans son communiqué, M. Macron souhaite aux Français de joyeuses fêtes et « tient à quelques heures de Noël à rappeler l’importance des gestes barrières » et de « la limitation du nombre de contacts quotidiens face à cette épidémie ».

L’épidémie de COVID-19 circule toujours de manière active en France, avec entre 12 000 et 18 000 nouveaux cas quotidiennement ces derniers jours, et de nombreux spécialistes craignent un rebond après les fêtes de fin d’année.

À voir en vidéo