Sciences Po honore son diplômé Jacques Parizeau

Le célèbre Institut de sciences politiques de Paris a honoré mardi l’un de ses plus prestigieux diplômés. « Jacques Parizeau, l’homme d’un Québec libre et moderne », peut-on lire sur le site Internet de l’école. L’article rappelle le brillant parcours universitaire de l’ancien premier ministre. Il souligne que Jacques Parizeau a suivi « les grands cours emblématiques du Sciences Po d’après-guerre : ceux d’André Siegfried — le père de la science politique française ». Parmi les maîtres du futur premier ministre, on trouvait des noms aussi prestigieux que Jean Marchal, François Perroux, Roger Nathan et Paul Delouvrier, un des principaux artisans de la planification dans la France des Trente Glorieuses. Sans oublier Jean Fourastié et François Bloch-Lainé en finances publiques. « De cette formation […], Jacques Parizeau retient le rôle de l’État dans la modernisation de l’économie, qu’il mettra en oeuvre au Québec comme haut fonctionnaire et homme politique réformateur », écrivent les auteurs, qui précisent que « son engagement s’incarne dans la cause indépendantiste ». Sciences Po compte donc parmi ses anciens diplômés quatre présidents de la République, douze premiers ministres français et… un premier ministre québécois.