Primaire démocrate: Pete Buttigieg se rallie à Joe Biden

L'ex-candidat Pete Buttigieg et l'ex vice-président américain Joe Biden
Photo: Saul Loeb Agence France-Presse L'ex-candidat Pete Buttigieg et l'ex vice-président américain Joe Biden

Pete Buttigieg a annoncé lundi se rallier à la candidature à l’investiture démocrate de Joe Biden, un soutien précieux pour l’ancien vice-président à la veille d’une échéance électorale cruciale pour désigner l’adversaire de Donald Trump à la présidentielle.

« Je suis ravi de soutenir la candidature de Joe Biden », a-t-il annoncé juste avant un meeting électoral de Joe Biden à Dallas, au Texas. Pete Buttigieg avait annoncé dimanche se retirer de la course à l’investiture démocrate, sans immédiatement donner de consigne de vote à ses partisans.

« Je cherche un président qui tirera ce qu’il y a de meilleur en nous, et j’encourage tous ceux qui ont pris part à ma campagne à me rejoindre car nous avons trouvé ce leader en la personne du vice-président, bientôt président, Joe Biden », a-t-il déclaré aux côtés de ce dernier.

S’exprimant juste après lui, Joe Biden a salué « un homme d’une très grande intégrité », et a assuré qu’il n’avait pas demandé au jeune démocrate de 38 ans, qui avait impressionné en remportant le premier État à voter dans le cadre des primaires, de le soutenir.

« Il me fait penser à mon fils, Beau », a déclaré l’ancien vice-président, dont le fils est mort des suites d’un cancer au cerveau. « C’est le plus beau compliment que je puisse faire à un homme. »

Joe Biden a accumulé les bonnes nouvelles après une large victoire en Caroline du Sud samedi, et le retrait de deux candidats partageant avec lui des idées modérées : la sénatrice Amy Klobuchar dont l’équipe a aussi annoncé à l’AFP qu’elle soutiendrait Joe Biden et Pete Buttigieg, ancien maire de la ville de South Bend, dans l’Indiana.

La voie au centre, face au favori Bernie Sanders, autoproclamé « socialiste », s’est donc clairement dégagée pour l’ancien bras droit de Barack Obama, à la veille du « Super Tuesday », lors duquel 14 États voteront.