Jeffrey Epstein a signé un testament deux jours avant sa mort

New York — Deux jours avant de se suicider, le financier Jeffrey Epstein a signé un testament confiant tous ses biens à une fiducie aux bénéficiaires inconnus, selon le New York Post citant des documents judiciaires. Selon ces documents, enregistrés dans les îles Vierges américaines, Epstein a confié ses biens, chiffrés à quelque 577 millions de dollars, à une fiducie dénommée « Trust 1953 », affirme le journal. Une telle méthode est classique pour protéger la confidentialité des bénéficiaires, selon un avocat cité par le New York Post. Aucun bénéficiaire n’est nommé dans le testament, qui donne uniquement les noms des personnes chargées de l’exécuter, a ajouté le journal.