Japon: alertes au tsunami levées

Tokyo — Au Japon, toutes les alertes au Tsunami ont été levées, sept heures après qu’un puissant tremblement de terre en mer ait déclenché une série d’ondes de tsunami modérées. L’Agence météorologique japonaise a prévenu qu’un autre grand tremblement de terre pourrait frapper dans les prochains jours et a demandé aux résidants de rester prudents pendant environ une semaine. Des résidants avaient reçu l’ordre de se réfugier en terrain élevé, mardi matin, après un puissant séisme de magnitude préliminaire 7,4 survenu, au large de la préfecture de Fukushima selon l’Agence météorologique japonaise (6,9 selon l’institut géologique américain). Des vagues allant jusqu’à 1,4 m ont été signalées quelques heures après le tremblement de terre, survenu vers 6 h mardi matin. Au moins douze personnes ont été blessées. Le diffuseur public japonais NHK a fait état de blessures et de dommages mineurs. L’opérateur de la centrale nucléaire, situé sur la côte nord-est et qui avait été détruite par un immense tsunami lors du violent séisme de 2011, a affirmé qu’aucune anomalie n’avait été observée dans les installations, selon NHK. La secousse a fait trembler les édifices dans la capitale, Tokyo, qui se trouve à 240 kilomètres au sud-ouest de l’épicentre. Selon l’Agence météorologique du Japon, le tremblement de terre s’est produit à une profondeur de 10 kilomètres.