Sri Lanka: victoire écrasante du principal parti tamoul au Nord

Le principal parti représentant la minorité tamoule du nord du Sri Lanka a remporté une victoire écrasante, dimanche, lors d’un scrutin historique dans cette partie troublée du pays, qui pourrait ouvrir la voie de l’autonomie après des décennies de guerre. Lors de cette première élection régionale dans la province semi-autonome du Nord, l’Alliance nationale tamoule (TNA) a remporté 30 sièges sur les 38 du Conseil provincial.

 

C’est la première fois que les Tamouls votent pour élire ce conseil semi-autonome, mis en place en 1987, dans un scrutin organisé sous la pression internationale auprès du gouvernement à majorité cinghalaise afin qu’il partage le pouvoir avec la principale minorité ethnique du pays. Le leader de la TNA, C. V. Wigneswaran a déclaré que les résultats étaient un plébiscite pour l’autonomie tamoule.

 

Décentralisation

 

Le parti du président sri lankais Mahinda Rajapakse, le parti de l’Alliance de la liberté du peuple, au pouvoir, n’a remporté que sept sièges, une défaite humiliante. M. Wigneswaran a déclaré qu’il était ouvert à des négociations avec le président pour un partage du pouvoir, se montrant favorable à une décentralisation au sein d’un Sri Lanka uni, plutôt qu’à une scission. « Tout ce que nous demandons, c’est un État fédéral », a déclaré celui-ci.