Le Bangladesh souhaite augmenter les salaires des ouvriers du textile

Dacca – Le Bangladesh a mis sur pied une commission en vue d’augmenter le salaire minimum des ouvriers du textile, a déclaré dimanche un ministre après une série de catastrophes mettant en relief leurs mauvaises conditions de travail. Un ouvrier du secteur de la confection au Bangladesh gagne moins de 40 dollars par mois, des conditions que le pape François a comparé à du « travail d’esclave ». Cette décision survient alors que le bilan de la plus grande catastrophe industrielle du pays a atteint 1126 morts après l’effondrement d’un immeuble de neuf étages abritant des ateliers de confection dans la banlieue de Dacca, la capitale. Le gouvernement a annoncé la semaine dernière un plan d’inspection des milliers d’usines du textile du pays craignant que les marques occidentales ne tournent le dos au Bangladesh après une série d’accidents mortels dans ce secteur. Jeudi dernier, un incendie dans une usine de confection a fait huit morts. Un autre incendie en novembre avait causé la mort de 111 ouvriers de la confection, le pire incendie dans l’histoire de l’industrie du textile au Bangladesh.