Port-au-Prince réclame un «moratoire humanitaire» sur les déportations d’Haïtiens par Washington

Les États-Unis font face à un afflux de réfugiés à la frontière avec le Mexique depuis le début de l’année. Sur la photo, des migrants en provenance d’Haïti espérant s’établir aux États-Unis rebroussent chemin vers le Mexique pour éviter d’être expulsés par les Américains.
Photo: Félix Márquez Associated Press Les États-Unis font face à un afflux de réfugiés à la frontière avec le Mexique depuis le début de l’année. Sur la photo, des migrants en provenance d’Haïti espérant s’établir aux États-Unis rebroussent chemin vers le Mexique pour éviter d’être expulsés par les Américains.

Les États-Unis ont décidé de renvoyer près de 14 000 personnes dans le pays en pleine crise.

Vous avez lu vos 4 articles gratuits ce mois-ci.

Restez connecté sur l’actualité en tout temps

Abonnez-vous au Devoir numérique pour 3,45 $ par semaine

?Déjà abonné? . 

Mais pourquoi cibler le groupe des Haïtiens ? Est-ce parce que le gouvernement Biden trouve ici des déportations faciles parce que le gouvernement haïtien n’est pas en mesure de protester ?