Une fin de semaine de Pâques sanglante au Nigeria

Une équipe de secouristes portent le corps d'une victime des attaques contre Maiduguri. Au total, au moins une vingtaine de personnes ont été tuées.
Photo: Jossy Ola Associated Press Une équipe de secouristes portent le corps d'une victime des attaques contre Maiduguri. Au total, au moins une vingtaine de personnes ont été tuées.

Le groupe djihadiste Boko Haram a multiplié les attaques pendant la fin de semaine de Pâques contre Maiduguri, grande ville dans le nord-est du Nigeria, refuge de centaines de milliers de déplacés du conflit et rare îlot sécurisé dans l’État du...

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .