L’ONU appelle les États à se préparer à de larges mouvements de migrants

Nations unies (États-Unis) — Les États membres de l’ONU doivent se préparer à gérer de larges mouvements de migrants, prévient le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, dans un rapport rendu public jeudi. « Il y a un besoin urgent pour les États membres de développer une stratégie pour gérer de larges mouvements de migrants », souligne le patron de l’ONU dans ce document. Antonio Guterres ajoute qu’il y a des « chevauchements évidents entre ce défi et les enjeux du Pacte mondial sur les migrants » attendu en 2018. Des négociations formelles sous l’égide de l’ONU doivent débuter en février à ce sujet, avant une conférence intergouvernementale en décembre au Maroc pour adopter un document. Fin 2017, les États-Unis ont annoncé qu’ils se retireraient de l’élaboration du Pacte sur les migrants.