Syrie: 66 morts en zone rebelle

Beyrouth — Au moins 66 personnes sont mortes après des bombardements menés jeudi par le régime contre des zones rebelles près de Damas, en représailles à une pluie d’obus tirés sur la capitale par les insurgés, selon une ONG. Les raids de l’aviation et les bombardements de l’armée ont visé principalement les localités à l’est de Damas, selon un nouveau bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Parmi les victimes, on dénombre 12 enfants et sept femmes. Les tirs des rebelles sur la capitale ont par ailleurs fait 10 morts, dont un enfant et un policier, et 50 blessés. Il s’agit d’une journée particulièrement sanglante dans la grande banlieue de Damas qui a été la cible de plus de 60 raids aériens et de missiles sol-sol. Quant à la capitale contrôlée par le régime, jamais elle n’avait reçu 120 roquettes tirées par les insurgés, entraînant la fermeture de l’université tandis que la population se terrait chez elle.

À voir en vidéo