Frère et soeur, Esther Gerritsen

« Il l’appela juste avant d’être amputé de la jambe. C’était la première fois de l’année qu’ils se parlaient. "Je suis à l’hôpital", dit-il. Et il se mit à pleurer. » C’est sur ces mots percutants que débute le roman d’Esther Gerritsen, des mots qui bouleverseront le quotidien rangé et d’apparence irréprochable d’Olivia. Elle se verra contrainte, pour la première fois depuis l’enfance, d’accueillir dans sa vie son frère aîné, Marcus. L’auteure néerlandaise, dont Frère et soeur est la première oeuvre traduite en français, présente avec humanité et une touche d’ironie l’histoire de cette famille rigide où les certitudes et les réticences seront ébranlées une à une. À coup de dialogues vifs et acérés, Gerritsen prend plaisir à surprendre le lecteur en révélant progressivement la véritable nature de ses complexes personnages. Vendu à plus de 650 000 exemplaires aux Pays-Bas, le court roman raconte une histoire optimiste et universelle sur la force des liens familiaux et l’acceptation de soi.

Frère et soeur

★★★

Esther Gerritsen, traduit du néerlandais par Emmanuèle Sandron, Éditions Albin Michel, Paris, 2017, 180 pages