Goûter un chapitre, en roulant

La lecture est un passe-temps populaire parmi les voyageurs.
Photo: Danielle Scott / CC La lecture est un passe-temps populaire parmi les voyageurs.

C’est le retour de Lire vous transporte à Montréal et Québec, et de Lire en commun en Outaouais. Les deux initiatives sont indépendantes, mais le but est partagé : faire découvrir aux usagers du transport en commun le premier chapitre d’un livre québécois, gratuitement. En les invitant ensuite à acheter ou à emprunter une copie numérique à la bibliothèque.

Pour la troisième année consécutive, il suffit de scanner le code QR affiché dans le métro, dans les autobus à Montréal et Québec ou sur le réseau de la Société de transport de l’Outaouais pour lire quelques pages parmi une sélection de titres.

L’Association des libraires du Québec (ALQ) est partenaire des initiatives de Montréal et Québec et a décidé de poursuivre le projet malgré une popularité relative lors des deux premières années, misant sur le fait que la lecture est, traditionnellement, un passe-temps populaire parmi les voyageurs. « Les chiffres de l’an dernier étaient déjà meilleurs, mais pas spectaculaires, a admis en entrevue téléphonique Katherine Fafard, de l’ALQ. Mais on estime, ainsi que nos partenaires, qu’il y a un succès qualitatif et une présence du livre sur la place publique qui est importante. » Quelques activités, comme des entrevues d’auteurs en autobus et un concours, s’ajoutent aussi à la proposition de pages numériques choisies par des libraires.

« La première année, on n’était pas dans le métro, puisque l’Internet ne s’y rendait pas, poursuit madame Fafard. Cette année, on a mis beaucoup d’affichage dans les stations avec Wi-Fi — Place des Arts et Sherbrooke. Mais il faut savoir que 50 % des utilisateurs accèdent aux plateformes… à partir de leur ordinateur. »

 

Outaouais

En Outaouais, la manière de faire est un brin différente, arrimée au Salon du livre de l’Outaouais et aux bouquins de ses invités d’honneur.

Parmi les livres qu’il est ainsi possible de potasser cette année, Ce qu’il reste de moi (Boréal) de Monique Proulx, L’accoucheur en cuissardes (XYZ) de Jean Désy, Brève histoire des patriotes (Septentrion) de Gilles Laporte et Capitaine Static 7 (Québec Amérique) d’Alain M. Bergeron sont offerts à Montréal. « La catégorie “suspense” demeure, et de loin, la plus populaire », a précisé la directrice générale de l’ALQ. En Outaouais, Boo (Alto) de Neil Smith, Les filles modèles tome i (Les Malins) de Marie Potvin, Six minutes (Druide) de Chrystine Brouillet ou Étoiles tombantes (Goélette) de Ghislain Taschereau sont du lot. Entre autres. Ces extraits de livres sont disponibles encore pour quelques semaines.