Des sites d’enfouissement sur le point de déborder

Photo: Valérian Mazataud Le Devoir Depuis 2020, le gouvernement du Québec a autorisé par décret des agrandissements de trois lieux d’enfouissement technique: ceux de Sainte-Sophie et de Drummondville, que gère Waste Management, ainsi que celui de Lachenaie (sur la photo), qui appartient à la filiale canadienne de Waste Connexions.

Des voix appellent à revoir les façons de faire pour réduire la quantité de matières enfouies.

Vous avez lu tous vos articles gratuits

Vous aimez notre contenu ?
Connectez-vous pour en lire plus.

Créez un compte

Déjà abonné? . 

Ce texte est publié via notre Pôle environnement.

Consultez la suite du dossier