TC Energy va éliminer 1000 emplois liés au projet Keystone XL

Photo: Chris Machian Archives Omaha World-Herald via AP

TC Energy prévoit d’éliminer plus de 1000 emplois liés à la construction de Keystone XL, au lendemain de sa décision d’arrêter les travaux sur le projet d’oléoduc.

La société a annoncé sa suspension du projet quelques heures avant que le nouveau président américain, Joe Biden, ne signe un décret révoquant le permis présidentiel essentiel au passage du pipeline à travers la frontière canado-américaine. TC Energy avait averti plus tôt que le blocage du projet entraînerait la mise à pied de milliers de travailleurs syndiqués qui construisent le pipeline.

Le pipeline de 1947 km visait à transporter 830 000 barils par jour de pétrole brut de Hardisty, en Alberta, jusqu’à Steele City, dans le Nebraska.

Quelque 200 kilomètres de tuyaux ont déjà été installés pour l’expansion, y compris à travers la frontière canado-américaine, et la construction a commencé sur des stations de pompage en Alberta et dans plusieurs États américains.

TC Energy a annoncé dimanche un plan visant à éliminer l’impact des émissions de gaz à effet de serre des activités de Keystone XL, alors même que son avenir semblait incertain.

À voir en vidéo