La Banque du Canada ne touche pas à son taux directeur

Le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem
Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne Le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem

La Banque du Canada a laissé son taux d’intérêt directeur inchangé, mercredi, et a indiqué que l’économie du pays ne se remettrait pas complètement de la crise de la COVID-19 avant 2022, tout en précisant que le chemin pour y arriver dépendrait de celui qu’empruntera la pandémie.

La banque centrale a laissé son taux de financement à un jour à 0,25 %.

En juillet, la Banque du Canada avait dit croire que le pays avait évité le pire scénario. Dans la mise à jour de ses prévisions, publiée mercredi, la banque centrale va dans le même sens. Elle souligne que la reprise enregistrée cet été a été plus vigoureuse que prévu et que le pays a renversé environ les deux tiers du déclin enregistré dans la première moitié de l’année.

Les prévisions du rapport sur la politique monétaire évoquent une contraction de 5,7 % de l’économie canadienne cette année, mais une croissance de 4,2 % l’an prochain et une autre de 3,7 % en 2022.

Le rapport prévoit en outre que le baromètre de l’inflation au pays, l’indice des prix à la consommation de Statistique Canada, restera en deçà de la cible de 2,0 % privilégiée par la banque centrale au moins jusqu’en 2022.