Google prend une participation dans ADT et présente son nouveau téléphone

Google a présenté lundi un nouveau téléphone intelligent d’entrée de gamme, le Pixel 4a, qui sera moitié moins cher que le Pixel 4 lancé l'automne dernier.
Photo: Johannes Eisele Agence France-Presse Google a présenté lundi un nouveau téléphone intelligent d’entrée de gamme, le Pixel 4a, qui sera moitié moins cher que le Pixel 4 lancé l'automne dernier.

Google déboursera 450 millions de dollars américains pour obtenir une participation de près de 7 % dans ADT, le spécialiste des systèmes de sécurité pour les maisons et les entreprises, une transaction qui ouvrira de nouvelles portes pour l’une des plus puissantes sociétés Internet du monde.

Dans le cadre du partenariat annoncé lundi, ADT utilisera les caméras connectées à Internet Nest de Google, ainsi qu’un autre appareil nommé le Nest Home Hub, qui comprend des caméras connectées intégrées aux systèmes de sécurité des clients.

Tant les caméras Nest que le Home Hub peuvent être utilisés par l’entremise de l’assistance vocale numérique de Google, qui fait concurrence aux assistants Alexa d’Amazon et Siri d’Apple dans ce secteur clé de l’intelligence artificielle.

L’alliance pourrait devenir un tremplin pour la nouvelle gamme de produits de domotique que Google développe depuis qu’elle a acheté Nest en 2014 pour 3,2 milliards de dollars américains. ADT compte environ 6,5 millions de clients.

Téléphone d’entrée de gamme

Google a de plus présenté lundi un nouveau téléphone intelligent d’entrée de gamme, et annoncé le lancement de téléphones adaptés à la 5G plus tard cette année, dans un marché en baisse.

55,8 millions
C’est le nombre d’appareils vendus par le groupe chinois Huawei, qui est arrivé en tête des ventes mondiales malgré les sanctions américaines et la pandémie. Pour la première fois en neuf ans, ni Samsung ni Apple n’ont dominé le marché.

En vente, aux États-Unis à partir du 20 août, le Pixel 4a comporte certaines caractéristiques des modèles précédents, dont un appareil photo sophistiqué, pour des prix débutant à 349 $US, soit la moitié de celui du Pixel 4, fleuron de la marque.

Acteur encore mineur sur le terrain des téléphones intelligents, le géant des moteurs de recherche s’était positionné avec le lancement du Pixel 3a l’an dernier, moins cher que les combinés haut de gamme, à contre-courant du marché et de ses prix vertigineux.

Un marché qui s’est effondré

Le marché mondial des téléphones intelligents s’est « effondré » au deuxième trimestre cette année, Apple seul a continué à croître au sein du peloton de tête, d’après le cabinet Canalys. La société californienne a vendu plus de 45 millions d’iPhone dans le monde, soit 25 % de plus qu’il y a un an à la même période, a indiqué Canalys.

En parallèle, le marché mondial a reculé de 14 % à 285 millions de combinés écoulés, après un premier trimestre déjà en déclin.

Pour la première fois en neuf ans, ni Samsung ni Apple n’ont dominé le marché : c’est le groupe chinois Huawei qui est arrivé en tête des ventes mondiales, malgré les sanctions américaines et la pandémie, avec 55,8 millions d’appareils vendus.

À voir en vidéo