Relance de l’usine Cargill: le syndicat manifeste

L’usine Cargill à High River, au sud de Calgary, avait fermé ses portes le 20 avril.
Photo: Jeff McIntosh Le Presse canadienne L’usine Cargill à High River, au sud de Calgary, avait fermé ses portes le 20 avril.

Un important abattoir du sud de l’Alberta a rouvert ses portes deux semaines après avoir cessé temporairement ses activités en raison de la pandémie de COVID-19.

Une imposante file de voitures et d’autobus est apparue à l’entrée de l’usine Cargill à High River, au sud de Calgary, qui avait fermé ses portes le 20 avril. Le syndicat qui représente les travailleurs a organisé une manifestation à proximité du terrain de l’abattoir et distribué des masques avec l’inscription « Safety First » (« La sécurité avant tout ») à ceux qui en avaient besoin.

Il y a eu plus de 900 diagnostics de COVID-19 et un décès attribuable au nouveau coronavirus parmi les 2000 travailleurs de l’abattoir.

Le syndicat milite pour un arrêt de travail à Cargill, puisqu’il considère que les conditions ne sont pas sécuritaires pour les travailleurs.

Des audiences devant la Commission des relations de travail ont commencé en fin de semaine et se poursuivront.

 

Solarium Optimum

La crise de la COVID-19 a amené Solarium Optimum à développer une nouvelle gamme de produits pour répondre à une préoccupation de santé publique.

Depuis la fin du mois de mars, le manufacturier lavallois a mis au point un système modulaire fait de panneaux d’isolement sanitaires permettant d’aménager en quelques minutes des zones de protection en entreprise. « Ces panneaux s’adaptent à tous types de salles d’attente », signale le directeur des ventes, André Martin.

Vendredi dernier, les pourparlers allaient d’ailleurs bon train avec un réseau de cliniques privées de la région du Lac-Saint-Jean pour en équiper ses salles d’attente.

Déjà, des modules d’isolement suspendus ou fixes ont trouvé preneurs dans des supermarchés pour protéger le personnel des comptoirs de service et aux caisses.

Certains établissements du Mouvement Desjardins ont aussi passé des commandes afin d’offrir une protection aux clients qui effectuent leurs transactions aux guichets automatiques, note au passage M. Martin.

Logistik Unicorp

 

Logistik Unicorp, qui se définit comme un intégrateur de classe en matière d’uniformes et d’équipements de sécurité et principal fournisseur de l’armée canadienne, mobilisera sa chaîne d’approvisionnement nationale afin de produire des millions de blouses de niveaux de protection médicale 1, 2 et 3, requises pour protéger les travailleurs de la santé au Canada.

« Grâce à une entente signée avec le gouvernement du Canada, Logistik Unicorp fournira au cours des six prochains mois des solutions lavables et jetables entièrement produites au Canada. »

Ce contrat confirme la reprise des activités et le retour au travail pour 20 usines spécialisées dans la fabrication de textiles et de vêtements à travers le Canada.

« Un secteur qui, jusqu’à maintenant, avait l’habitude de s’approvisionner à l’étranger. »

Recul immobilier à Vancouver

Les ventes d’habitations dans la région de Vancouver ont chuté de 39,4 % en avril par rapport à l’an dernier, pour atteindre un creux de près de quatre décennies, a indiqué lundi la chambre immobilière de la région, l’activité ayant été plombée par un mois complet de mesures de distanciation physique pour contrer l’épidémie de COVID-19.

Le total des ventes était inférieur de 62,7 % à la moyenne décennale d’avril, et son total le plus bas pour ce mois depuis 1982.

Les nouvelles inscriptions de maisons à vendre ont diminué de 59,7 %, tandis que le nombre total d’inscriptions actives a diminué de 34,6 % par rapport à avril 2019.

Les prix se sont toutefois maintenus pour avril, le prix de l’indice de référence composite ayant augmenté de 2,5 % par rapport à l’année précédente et de 0,2 % par rapport au mois de mars.

Avec Le Devoir

À voir en vidéo