Résultats meilleurs qu’attendu pour Apple au deuxième trimestre

Apple n’a jamais eu autant d’appareils en utilisation dans le monde toutes zones géographiques confondues.
Photo: Mark Lennihan Associated Press Apple n’a jamais eu autant d’appareils en utilisation dans le monde toutes zones géographiques confondues.

Apple a enregistré des résultats meilleurs qu’attendu au deuxième trimestre de son exercice décalé, même si le bénéfice net est en légère baisse, grâce à ses services et accessoires connectés et ce malgré la pandémie.

« Malgré l’impact mondial sans précédent du Covid-19, nous sommes fiers d’annoncer qu’Apple a progressé sur le trimestre, grâce à un record absolu dans les services et un record trimestriel pour les accessoires connectés », comme les écouteurs Airpod et l’Apple Watch, a déclaré Tim Cook, PDG d’Apple, dans un communiqué publié jeudi.

« Dans cet environnement difficile, nos utilisateurs dépendent des produits Apple pour rester connectés, informés, créatifs et productifs », a-t-il ajouté.

Le chiffre d’affaires sur le trimestre s’élève à 58,3 milliards de dollars, en hausse de 1 % par rapport au deuxième trimestre de l’an passé. C’est mieux que les 54,54 milliards attendus par les analystes.

Le bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, ressort à 2,55 dollars (+4 %), quand les analystes attendaient 2,26 dollars.

En revanche, le bénéfice net ressort à 11,2 milliards de dollars, contre 11,5 milliards à la même période l’an passé.

Apple n’a jamais eu autant d’appareils en utilisation dans le monde toutes zones géographiques confondues, pour tous les principaux produits de la marque, a précisé Luca Maestri, directeur financier.

La marque à la pomme vient d’étendre ses services, et notamment Apple Music à 52 nouveaux pays.

Ces nouveaux services ne concernent pas les résultats du second trimestre, de même que son nouvel iPhone à 399 dollars, lancé mi-avril.

Le conseil d’administration vient par ailleurs d’autoriser une hausse de 50 milliards de dollars de l’actuel programme de rachat d’actions.