SNC-Lavalin décroche quatre contrats nucléaires en Corée du Sud

Tous les contrats seront chapeautés par SNCL Services d’ingénierie, la division de SNC qui regroupe ses activités les plus profitables.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Tous les contrats seront chapeautés par SNCL Services d’ingénierie, la division de SNC qui regroupe ses activités les plus profitables.

SNC-Lavalin a annoncé mardi avoir décroché quatre contrats de la part de Korea Hydro Nuclear Power (KHNP) par l’entremise de sa filiale Candu Énergie, pour un montant totalisant 22 millions de dollars.

Les contrats, qui visent trois des quatre réacteurs Candu de la centrale nucléaire sud-coréenne de Wolsong, prévoient plusieurs campagnes d’inspections sur le terrain, une évaluation prolongée des activités et des mises à jour des codes informatiques de thermohydraulique. Les trois réacteurs en question ont été mis en service en 1997, 1998 et 1999.

La société montréalaise a expliqué dans un communiqué que les inspections garantiraient à KHNP et à l’organisme de réglementation nucléaire de la Corée que les réacteurs nucléaires Candu sur le site de Wolsong continueraient de fonctionner en toute sécurité jusqu’à leur prochaine inspection prévue.

Tous les contrats seront chapeautés par SNCL Services d’ingénierie, la division de SNC qui regroupe ses activités les plus profitables, incluant le secteur nucléaire et les services d’ingénierie et de conception.

SNC-Lavalin est le dépositaire de la technologie canadienne de réacteurs nucléaires Candu.