Ottawa a payé 2 millions pour contrer Boeing

La dispute entre Bombardier et Boeing à propos du programme de la CSeries a coûté plus de 2 millions au gouvernement Trudeau, qui était cité comme partie prenante. En réponse à une demande de La Presse canadienne, Ottawa a dit avoir versé 2,03 millions en honoraires à des avocats pour assurer sa défense dans ce litige qui s’est soldé par une défaite du géant américain en janvier dernier. Pour le Québec, les honoraires figuraient dans un mandat élargi octroyé au cabinet américain Arent Fox visant à défendre la province dans une multitude de dossiers, comme le conflit sur le bois d’oeuvre. Le montant estimatif maximal du contrat avec le cabinet pour sa durée de deux ans est de 9 millions. Bombardier n’a pas voulu s’avancer sur le montant de ses frais légaux dans ce dossier.