CRCD articule son émission 2018 bonifiée

CRCD a réalisé un rendement de 6,4% en 2017.
Photo: Jacques Grenier Archives Le Devoir CRCD a réalisé un rendement de 6,4% en 2017.

L’émission de Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD), cuvée 2018, sera bonifiée.

Le plafond de l’émission 2018 de CRCD est établi à 140 millions, contre 135 millions l’an dernier. Le crédit d’impôt provincial à l’achat des actions passe toutefois de 40 à 35 % sur une souscription annuelle maximale demeurant à 3000 $ par personne, par décision du conseil d’administration, soit l’équivalent d’un crédit d’impôt plafonné à 1050 $. Ce crédit a pour contrepartie une détention de l’action pour une période minimale de sept ans.

Si la demande dépasse le plafond fixé pour la levée annuelle, la souscription aux actions sera soumise au processus de sélection aléatoire. La période de présouscription se déroule entre les 4 et 24 septembre, ajoute CRCD.

Une grande nouveauté cette année est l’ajout d’un nouveau crédit d’impôt en contrepartie d’une détention des actions plus lointaine. Dans son budget, le ministre des Finances, Carlos Leitão, a reconnu qu’« au fil des ans, les liquidités conservées par CRCD pour le rachat des actions augmentent considérablement, ce qui limite les sommes disponibles pour investir dans les entreprises ». Une nouvelle catégorie d’actions a donc été créée pour permettre à certains actionnaires du fonds d’engager leur capital rachetable pour une période additionnelle de sept ans, en contrepartie d’un nouveau crédit d’impôt de 10 %. Le volume annuel maximal d’émissions d’actions de cette nouvelle catégorie sera limité à 100 millions pendant trois ans. « Pour ce faire, l’actionnaire devra acquérir des actions de la nouvelle catégorie en échange de ses actions rachetables, jusqu’à un maximum de 15 000 $ par année incluant le rendement obtenu sur les placements convertis », ajoute Québec.

L’actionnaire détenant ses titres depuis sept ans peut ainsi bénéficier d’un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 1500 $, et ce, sans nouvel investissement ni aucune autre incidence fiscale au moment de la conversion. Même principe que précédemment, si la demande totale de conversion est supérieure au montant annuel autorisé de 100 millions, CRCD procédera par processus de sélection aléatoire parmi tous les actionnaires ayant signifié leur intérêt entre le 18 juin et le 24 septembre, peut-on lire dans le communiqué diffusé jeudi.

CRCD a réalisé un rendement de 6,4 % en 2017. La valeur de son action est passée à 14,09 $, en hausse de 83 ¢ sur un an. Sur sept ans, le rendement annuel composé est de 5,2 %, auquel s’ajoute le crédit d’impôt.