Un profit et des revenus en baisse pour Postmedia

Paul Godfrey, le président-directeur général de Postmedia
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne Paul Godfrey, le président-directeur général de Postmedia

Toronto — Postmedia Network Canada a affiché jeudi un bénéfice de 5,8 millions pour son plus récent trimestre, tout en précisant que ses revenus avaient diminué de 10,3 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Le groupe médiatique a précisé que son bénéfice par action avait atteint 6 ¢ pour le trimestre clos le 30 novembre. Ce résultat se comparait à un profit de 17,8 millions, ou 10 ¢ par action, pour la même période de l’année précédente. L’entreprise avait cependant profité, lors du trimestre de l’exercice précédent, d’un gain lié à un règlement de dette.

Les revenus du premier trimestre de Postmedia ont totalisé 189 millions, un chiffre d’affaires qui se compare à celui de 210,8 millions au même trimestre un an plus tôt. Une baisse des revenus dans l’imprimé a plus que contrebalancé les gains des activités numériques.

Les revenus publicitaires de l’imprimé ont chuté de 17,9 %, tandis que les revenus des tirages ont retraité de 6,1 %. Pendant ce temps, les revenus numériques ont progressé de 14,5 % au plus récent trimestre, et les revenus publicitaires numériques ont bondi de 17,3 %.

Les dépenses d’exploitation totales, incluant la dépréciation, l’amortissement et la restructuration, ont diminué de 26 millions, soit 13,6 %, par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent grâce aux mesures de réductions de coûts mises en place.

En novembre, Postmedia et Torstar ont annoncé qu’elles s’échangeraient 41 journaux et mettraient fin aux activités de 36 d’entre eux, essentiellement dans les marchés ontariens, où se trouvent plusieurs publications. Cette opération entraînait la disparition de près de 300 emplois.