Hausse des investissements miniers

Photo: Getty Images

La glissade des investissements miniers observée au Québec depuis le sommet atteint en 2012 s’est finalement inversée l’an dernier, notamment grâce à la performance du secteur aurifère. Ces investissements se sont établis à 2,57 milliards, en hausse de 2,9 %, selon les données rendues publiques mercredi par l’Institut de la statistique du Québec. Pour 2017, l’ISQ anticipe une croissance de 17,8 % des investissements, qui devraient atteindre 3,02 milliards. L’an dernier, le Nord-du-Québec, la Côte-Nord et l’Abitibi-Témiscamingue se sont encore une fois partagé la part du lion des investissements miniers, avec 97 %, soit près de 2,5 milliards.