La Banque Royale chargée de vendre les actions de Rozon dans Juste pour rire

Gilbert Rozon, grand patron et fondateur du Groupe Juste pour rire
Photo: Peter Power Archives La Presse canadienne Gilbert Rozon, grand patron et fondateur du Groupe Juste pour rire

Le Groupe Juste pour rire a fait savoir que RBC Marchés des Capitaux a été mandatée afin d’« explorer plusieurs options » pour la vente des actions de Gilbert Rozon dans cette entreprise.

Un communiqué de trois lignes a été transmis à cet effet, lundi matin.

Joint au téléphone, le responsable des relations de presse pour le Groupe Juste pour rire, Jean-David Pelletier, n’a pas élaboré davantage, si ce n’est pour préciser que M. Rozon était un actionnaire « majoritaire » dans l’entreprise. Il n’a pu dire quelle proportion des actions du Groupe Juste pour rire il détenait.

La prochaine étape, a-t-il dit, sera la vente des actions en question.

Vendredi dernier, Gilbert Rozon avait annoncé qu’il se départissait de ses actions dans le Groupe Juste pour rire. Il est plongé dans un scandale depuis la semaine dernière, après que neuf femmes eurent raconté au quotidien Le Devoir et à la station de radio 98,5 FM qu’elles avaient été l’objet de harcèlement de sa part et même d’agression sexuelle dans certains cas.

RBC Marchés des capitaux est la filiale de courtage de la Banque royale du Canada (RBC).

4 commentaires
  • Robert Beauchamp - Abonné 23 octobre 2017 11 h 52

    Priorité à l'argent

    Priorité à l'argent, voilà les valeurs de Rozon. Au delà des subventions astronomiques reçues, il a accordé son mandat à une entreprise de capital, c.a.d. à une entreprise d'argent qui n'aura qu'une seule sensibilité. Autrement dit Rozon va tirer le maximum des congénères qui l'ont fait vivre. Le risque est de voir cette entreprise sous les griffes des géants du divertissement comme Evenko, Bell, qui vont bilinguiser à outrance et développer des approches multiculturelles selon les affinités fédéralistes et s'américaniser selon le vertus mondialistes, soyons-en assurés, Voilà le résultat de la financiarisation des OSBL. Une colonne comptable pour une entreprise à but non lucratif c.a.d. ''subventionable'', et l'autre entreprise, c.a.d., une entreprise de gestion payée par l'OSBL pour la gérer. Et voilà le tour est joué! Et cette entreprise n'a pas de compte à rendre soit disant qu'elle est privée. C'est véritablement une grosse farce gérée par des experts farceurs, qui savent se farcir les poches.

    • Jean-Pierre Grisé - Abonné 23 octobre 2017 16 h 05

      Peut-on lui enlever son passeport des maintenant ?

  • Serge Picard - Abonné 23 octobre 2017 12 h 55

    La vente de Juste pour rire va au moins lui permettre de s'acheter des barres de chocolat à la cantide de la prison.

  • Nicole Delisle - Abonné 23 octobre 2017 18 h 34

    Même pas soucieux de laisser son entreprise à des québécois!

    Son narcissisme maladif n'en a que foutre de l'avenir de son empire. Tout ce qu'il cherche c'est s'en sortir avec de l'argent. Peu importe de qui elle vient! Ceux qui offriront le plus en sortiront gagnants! Aucune fierté pour les québécois qui ont fait de sa business un empire commercial qui l'a rendu riche. Il se sera foutu de tout le monde pendant des années, empochait les beaux dollars, subventions, et parallèlement agressaient des femmes pour son bon plaisir. Quel bel exemple d'entrepreneur! Et dire qu'il était un "dragon", prêt à en aider d'autres....il y a lieu de se demander quelles étaient ses vraies raisons! Comme il disait si bien à la fin des spectacles dans la peau du petit bonhomme vert: " C'EST FINI!" Comme si c'était un mantra prémonitoire.....Autant il aura connu la gloire, autant sa descente aux enfers
    sera proportionnelle. La honte la vivra-t-il seulement? Les narcissiques la vivent rarement, car leur monde tourne autour d'eux-mêmes. Les québécois eux en garderont une déception indescriptible, mais surtout pour celles qui auront subi ses abus. Quant à lui, j'espère que justice sera rendue et qu'elle sera à la mesure des actes commis depuis de trop nombreuses années!