Valener améliore son profit annuel

Sophie Brochu, présidente et chef de Gaz Métro
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Sophie Brochu, présidente et chef de Gaz Métro

Une meilleure performance des activités de distribution d’énergie au Vermont a aidé Gaz Métro à réduire sa perte au quatrième trimestre, ce qui a eu un impact favorable sur les résultats financiers de Valener.

Le véhicule d’investissement pour le public dans la société en commandite Gaz Métro a néanmoins affiché jeudi une perte nette de 1,8 million pour le trimestre clos le 30 septembre, soit 5 ¢ par action. Celle-ci était cependant nettement moins élevée que celle de 7,4 millions, ou 19 ¢ par action, affichée pour la même période un an plus tôt. Valener a attribué cette amélioration à une hausse de 3,6 millions de la quote-part du bénéfice net de Gaz Métro, ainsi qu’à la diminution de 1,5 million d’une perte sur instruments financiers dérivés.

De son côté, Gaz Métro a réalisé une perte nette de 10,9 millions au quatrième trimestre, comparativement à une perte de 23,3 millions un an plus tôt. Ses revenus ont avancé de 1,4 % pour atteindre 465,6 millions au plus récent trimestre.

Trimestres les plus rentables

Valener détient une participation directe de 29 % dans Gaz Métro, ainsi qu’une participation indirecte de 24,5 % dans les parcs éoliens de la Seigneurie de Beaupré. Ses résultats trimestriels sont fortement assujettis aux variations saisonnières de la température et du vent, qui influencent la consommation d’énergie des clients. En conséquence, les deux premiers trimestres des exercices financiers de Valener, qui se déroulent pendant l’automne et l’hiver, sont habituellement les plus rentables.

Pour l’ensemble de l’exercice, Valener a engrangé un bénéfice net de 62,2 millions, en hausse de près de 39 % par rapport à celui de 44,8 millions de l’exercice précédent. Le bénéfice net annuel de Gaz Métro a pour sa part bondi de 53,3 %, passant de 181 millions l’an dernier à 277,5 millions pour l’exercice 2016.

Le président du conseil d’administration de Valener, Pierre Monahan, a qualifié l’exercice 2016 de « solide » dans un communiqué, soulignant au passage la performance des Parcs de la Seigneurie de Beaupré. La présidente et chef de la direction de Gaz Métro, Sophie Brochu, a quant à elle insisté sur l’atteinte d’un bénéfice net ajusté record, lequel a progressé de 14 % d’un an à l’autre.

Par ailleurs, le conseil d’administration de Valener a approuvé une hausse de 4 % du dividende trimestriel de l’entreprise, qui passera ainsi de 27 ¢ à 28 ¢ par action ordinaire.