Microsoft inscrit une charge

Los Angeles — Le géant américain du logiciel Microsoft a inscrit une charge exceptionnelle de 8,4 milliards $US aux résultats de son quatrième trimestre, une difficile radiation des activités de téléphones de Nokia rachetées il y a un peu plus d’un an. Microsoft a fait état d’une perte nette de 3,2 milliards, soit 40 ¢ US par action, renversant ainsi le bénéfice de 4,61 milliards, ou 55 ¢ US par action, réalisé à la même période l’an dernier. En excluant les charges non récurrentes, Microsoft affiche un bénéfice trimestriel de 62 ¢ US par action. Les revenus liés à Windows ont chuté de 22 % au plus récent trimestre, minés par un déclin des livraisons d’ordinateurs personnels que la firme de recherche IDS a évalué à 11,8 % à travers le monde.

À voir en vidéo