Bangladesh - Loblaw promet d’accroître son aide aux victimes

«Je suis profondément ébranlé par l’événement, comme le sont tous nos collègues de Joe Fresh et Loblaw», a déclaré mercredi le président du conseil de Loblaw, Galen Weston.
Photo: La Presse canadienne (photo) Chris Young «Je suis profondément ébranlé par l’événement, comme le sont tous nos collègues de Joe Fresh et Loblaw», a déclaré mercredi le président du conseil de Loblaw, Galen Weston.

Les Compagnies Loblaw s’engagent à accroître l’aide aux victimes de l’effondrement d’un édifice construit illégalement au Bangladesh où étaient fabriqués certains des vêtements de leur marque Joe Fresh.

«Je suis profondément ébranlé par l’événement, comme le sont tous nos collègues de Joe Fresh et Loblaw», a déclaré mercredi le président du conseil de l’exploitant de supermarchés, Galen Weston. Plus de 400 personnes ont perdu la vie à la suite de l’effondrement, la semaine dernière, et Loblaw a déjà fait part de son intention d’indemniser les victimes et leurs familles.


«Nos pensées et prières continuent d’aller à ceux qui ont été blessés et aux familles qui ont perdu des proches», a affirmé M. Weston lors d’une conférence téléphonique. «Nous avons adopté des mesures afin de faire face à la situation, dont l’annonce d’un fonds pour venir en aide aux victimes de cette tragédie. Nous ferons davantage et nous rendrons cela public lors des jours à venir», a-t-il ajouté.


Loblaw a également annoncé mercredi avoir enregistré une hausse de 40 % de son bénéfice net au premier trimestre et a haussé de 9,1 % son dividende trimestriel sur les actions ordinaires. «Cette performance donne au conseil la confiance d’augmenter le dividende une deuxième fois en moins de six mois», a affirmé M. Weston à des analystes. Le dividende est passé de 22 ¢ à 24 ¢ par action ordinaire. En tenant compte du cours de clôture de 42,75 $ à la Bourse de Toronto, mardi, le rendement annuel du dividende est d’un peu moins de 2,25 %.


Irene Nattel, analyste chez RBC Marchés des capitaux, a qualifié cette hausse de «surprise positive», compte tenu du fait Loblaw a également annoncé une augmentation de son dividende au troisième trimestre de 2012.


Le plus important exploitant de supermarchés au Canada a enregistré au premier trimestre un bénéfice net de 171 millions, ou 61 ¢ par action, en hausse par rapport à celui de 122 millions, ou 43 ¢ par action, réalisé lors de la même période un an auparavant. Cette augmentation de 49 millions est principalement attribuable à la hausse du résultat d’exploitation, même si elle a été partiellement neutralisée par l’augmentation du taux d’impôt effectif, a précisé l’entreprise.


Les revenus de Loblaw se sont chiffrés à 7,2 milliards au cours de la période de trois mois terminée le 23 mars, contre 6,93 milliards un an plus tôt. L’augmentation des produits par rapport au premier trimestre de 2012 a été attribuée à la hausse des produits tirés des secteurs de la vente au détail et des services financiers. Le chiffre d’affaires des magasins ouverts depuis au moins un an a affiché une croissance de 2,8 %.


Loblaw exploite des magasins sous 22 différentes bannières, incluant Loblaws, Provigo, Independent, Zehrs, Superstore, Wholesale Club et No Frills.