Solides ventes d’automobiles en juillet au Canada

Toronto — Les ventes de voitures au Canada ont avancé de 4,7 % entre juillet 2011 et juillet 2012, notamment grâce à des promotions et au redressement des constructeurs japonais dont les ventes avaient été matraquées l’an dernier par le séisme et le tsunami. Un total de 148 184 voitures ont été vendues le mois dernier, comparativement à 141 472 un an plus tôt, selon les données de la firme DesRosiers Automotive Consultants.
 
Les ventes des trois grands constructeurs américains — GM, Ford et Chrysler — ont progressé d’un modeste 0,4 % quand ils ont continué à perdre du terrain face aux constructeurs étrangers, qui eux ont vu leurs ventes s’améliorer de 9,1 %. Les constructeurs étrangers contrôlent maintenant 54,6 % du marché canadien.
 
Les ventes combinées de Honda et d’Acura ont totalisé 11 184 véhicules en juillet, en progression de 27 % depuis un an, quand les ventes avaient été freinées par le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon, a expliqué Honda Canada hier.
 
Ces gains ont été stimulés par la popularité sans précédent des véhicules utilitaires sportifs CR-V et Acura RDX, et de la voiture Acura TL. Honda a écoulé 9604 véhicules, en progression de 26 %, tandis que les ventes d’Acura bondissaient de 36 % à 1580 véhicules.
 
De son côté, le constructeur automobile sud-coréen Hyundai a établi une nouvelle marque en juillet en trouvant preneur pour 12 850 véhicules, en progression de 0,8 % depuis un an. Kia a vendu 7683 véhicules en juillet, une amélioration de 20,4 % t depuis juillet 2011.
 
Toyota Canada a signalé la vente de 15 819 voitures de tourisme, VUS et camions Toyota, Lexus et Scion en juillet — soit une hausse de 30 % par rapport au même mois en 2011.
 
Les voitures les moins énergivores du constructeur japonais ont compté parmi les plus populaires. Les ventes de la famille Prius ont explosé de 1704,1 %, celles de Camry hybrides de 609,4 % et celles de Highlander hybrides de 111,8 %. La marque de luxe Lexus a aussi bien fait en juillet, avec des ventes en progression de 18,3 %.
 
Un autre constructeur japonais, Nissan Canada, a connu un mois de juillet plus difficile quand ses ventes ont fondu de 29,3 % à 5316 véhicules.

Il en avait écoulé 7523 l’an dernier. Les ventes de sa division Infiniti ont par contre avancé de 19,7 % à 681 véhicules vendus.

Bon mois pour Ford

Ford a connu son meilleur mois de juillet en près de 30 ans au Canada, devenant le meilleur vendeur automobile du pays pendant cette période. Le constructeur a trouvé preneur pour 27 940 véhicules, en progression de 2,2 % depuis un an. Il s’agit de sa meilleure performance depuis 1979.
 
Cette progression a été stimulée par les ventes du VUS Explorer et des camionnettes de série F, qui se sont améliorées respectivement de 18 % et de 20 %. Les ventes de véhicules Edge et Flex ont bondi de 44 % et de 72 %. « Il est encourageant de constater la robustesse qui se maintient dans cette industrie et nous sommes certainement fiers d’être le meilleur vendeur automobile au Canada », a dit la présidente et directrice générale de Ford Canada, Dianne Craig.
 
Ford n’a pas été seul à battre des records en juillet. Chrysler Canada a aussi affiché les meilleures ventes de son histoire en juillet, avec une progression de 3 % depuis l’an dernier. Le constructeur a indiqué avoir vendu 24 162 véhicules le mois dernier, contre 23 385 un an plus tôt, grâce à la popularité du Grand Caravan, du Ram et du Wrangler.
 
Les ventes de Grand Caravan ont avancé de 20 % le mois dernier, passant de 4338 à 5222 véhicules.
 
Aux États-Unis, les constructeurs japonais ont repris une partie du terrain perdu dans la foulée du séisme et du tsunami. Les ventes de General Motors ont glissé de 6 % et celles de Ford de 4 %, pendant que celles de Toyota avançaient de 26 % et celles de Nissan de 16 %.
 
Chrysler, par contre, a connu son meilleur mois de juillet des cinq dernières années, avec des ventes en hausse de 13 %. Volkswagen a aussi bien fait avec des ventes en progression de 27 %.