En bref - Desjardins achète un fabricant de bonbons et de chocolats

Capital régional et coopératif Desjardins s'est porté acquéreur de Confiserie Régal, un petit producteur québécois de bonbons et de chocolats. Les détails financiers de l'accord n'ont pas été révélés.

En vertu de l'entente, Capital régional et coopératif Desjardins s'est emparé d'une participation majoritaire dans Régal et dans sa division chocolatière, connue sous le nom de Chocolat Jean-Talon. Le président de Régal Joseph Neufeld, qui demeure actionnaire minoritaire dans la société, affirme avoir reçu plusieurs propositions de rachat ces dernières années. Selon M. Neufeld, Desjardins a fait montre d'un «dévouement hors pair» pour s'assurer que Régal reste au Québec et qu'elle poursuive sa croissance.