Nissan Cube: humour japonais

Le Cube risque de se différencier et de séduire sa clientèle par son prix très modeste et par les nombreux aspects pratiques de son habitacle. D’autant plus que sa silhouette, bien qu’insolite, arrive néanmoins à rallier de nombreux adeptes.
Photo: Le Cube risque de se différencier et de séduire sa clientèle par son prix très modeste et par les nombreux aspects pratiques de son habitacle. D’autant plus que sa silhouette, bien qu’insolite, arrive néanmoins à rallier de nombreux adeptes.

Auparavant cantonné au marché japonais, le Nissan Cube est désormais distribué en Amérique du Nord et en Europe. Pour sa troisième génération, ce petit véhicule ludique et urbain s'est décidé à se lancer à la conquête du monde. Son aspect inhabituel et unique est son arme la plus efficace pour se distinguer dans un segment du marché automobile saturé de produits insipides.

Le Cube partage sa plateforme mécanique avec plusieurs produits du groupe Renault-Nissan: la sous-compacte Nissan Versa notamment, mais aussi ses proches cousines, les Renault Clio et Modus ou la Dacia Logan. C'est cette mise en commun des organes mécaniques, minimisant les investissements requis afin de créer un nouveau modèle, qui aura permis à Nissan de concevoir un produit aussi décalé que le Cube sans courir trop de risques, puisqu'il s'agit, en somme, d'une Versa recarrossée. Ainsi, malgré ce que l'image photographique peut laisser penser, le Cube est un tout petit véhicule qui offre cependant un volume habitable supérieur à celui de la plupart des grandes berlines.

Minéral et organique

Assumant sa spécificité, le Cube n'est pas à un paradoxe ou à une contradiction près. La géométrie euclidienne nous apprend qu'un cube est un prisme dont les six faces carrées sont identiques. Le Cube de Nissan déroge à cette règle, et la troisième génération adopte des formes plus arrondies et moins radicales que sa devancière. Il s'agit d'un cube asymétrique, un peu difforme et émoussé. Cette asymétrie caractéristique, évidente dans la découpe de sa fenestration et dans l'ouverture de sa grande porte arrière, fait partie de son identité depuis 2002. D'ailleurs, pour conquérir des marchés où l'on conduit à gauche, Nissan a entièrement refait l'outillage de production de la carrosserie pour obtenir un reflet inversé de Cube japonais: l'asymétrie est renversée longitudinalement et la porte arrière pivote désormais «dans le bon sens» pour s'ouvrir vers le trottoir. L'aspect doucement arrondi des surfaces extérieures est en contradiction avec la dénomination de l'engin. Pour John Anthony Sahs, le chef designer du Cube, ce traitement organique de la peau du véhicule aurait été inspiré par la douce érosion que subit un galet soumis au courant d'une rivière, le débarrassant graduellement de ses aspérités. Un cube inspiré par un galet?! Paradoxal, non? Tiens, et parlant d'aspérités, une autre contradiction surgit: afin de protéger toutes ces surfaces subtilement sculptées des agressions d'un environnement urbain, on n'a pas cru bon installer des moulures de protection sur les pare-chocs ni sur les portières. Étrange pour un véhicule à vocation franchement citadine...

Un produit culturel

Bien qu'il soit maintenant adapté à notre marché, il n'en demeure pas moins que le Cube est un artefact culturel japonais dont il nous est très difficile de saisir le sens et la portée. Archicomplexe dans son apparente simplicité formelle, le Cube est issu d'une civilisation millénaire, où l'individualiste n'est qu'un phénomène très récent, et où une fraction des moins-de-trente-ans rejette les valeurs conformistes de leurs parents par la consommation de biens aptes à les faire paraître différents. Là-bas, ce véhicule incarne une sorte de célébration de l'individu soucieux de se distinguer de la masse, tant par l'image qu'il projette que par son mode de vie. Ainsi, John Anthony Sahs affirme sans sourciller que le Cube s'adresse «à des gens bien branchés, qui apprécient être eux-mêmes et être uniques». Revenons de ce côté du Pacifique voulez-vous? Chez nous, individualistes assumés que nous sommes, le Cube risque de se différencier et de séduire sa clientèle par son prix très modeste et par les nombreux aspects pratiques de son habitacle. D'autant plus que sa silhouette, bien qu'insolite, arrive néanmoins à rallier de nombreux adeptes. Chez Nissan on affirme: «Soit vous aimez le Cube, soit vous connaissez quelqu'un qui l'aimera.»

Vrais ou faux jeunes?

Bien malin qui peut deviner aujourd'hui qui seront les acheteurs types d'un Nissan Cube. Comme la plupart des produits qui disent cibler une clientèle jeune, il risque de rater la cible de quelques décennies. Il s'agira probablement plus, ici, de «jeunes de coeur», comme ce fut le cas pour le Honda Element qui prétendait jadis s'attaquer à la même clientèle que le Cube aujourd'hui, et qui ne doit son salut qu'à l'intérêt que lui ont porté des acheteurs beaucoup plus âgés. Malgré cela Nissan garde le cap avec une campagne de publicité diffusée exclusivement sur Internet et faisant grand usage de la propagation virale par les réseaux sociaux virtuels. S'adressant, ainsi, presque exclusivement à une génération qui s'intéresse beaucoup plus aux gadgets électroniques qu'à l'automobile, et où les individus accordent plus d'importance au nombre de minutes de leur forfait cellulaire qu'au nombre de cylindres de leur voiture. Pas étonnant que les versions les plus étoffées du Cube soient équipées de tous les derniers bidules à la mode (Bluetooth, interface iPod, radio satellite, etc.), mais qu'un seul moteur soit proposé, peu importe la version choisie.

De l'aveu de son designer, les ouvertures de la calandre du Cube sont inspirées par celles... d'une prise de courant murale! Le ton est donné. Il ajoute que: «le Cube représente une certaine idée de la lenteur, prendre son temps et profiter de la vie». D'ailleurs, l'expérience de conduite du Cube a été calibrée en fonction des besoins et des attentes de ceux qui n'apprécient pas trop conduire: tout est d'un maniement facile, et les sensations de la route sont filtrées et aseptisées. Une impression un peu irréelle se dégage de l'ensemble, surtout si l'on opte pour la boîte CVT. La boîte manuelle à six rapports, quant à elle, est d'un maniement agréable, mais paraît un peu courte puisque les 3000 tr/min sont atteints dès 110 km/h. Seul un fort vent latéral vous ramènera à la réalité, perturbant la belle docilité du Cube et démontrant que ce type de forme est optimal pour l'habitabilité, mais pas forcément pour l'efficacité aérodynamique. En ville, son environnement de prédilection, le Cube est d'une maniabilité hors pair avec son rayon de braquage minuscule.

Compétence verticale

La forme cubique a permis aux concepteurs du véhicule de loger une foule d'espace de rangement dans l'habitacle. La verticalité des montants du toit offre une visibilité périphérique supérieure à la moyenne, mais repousse les pare-soleil et le rétroviseur à une distance inhabituelle pour le conducteur. Le confort des sièges, tant à l'avant qu'à l'arrière, est aussi très au-delà des attentes dans ce segment. La banquette arrière peut coulisser vers l'avant afin de récupérer plus de place pour les bagages, mais elle peut aussi se déplacer vers l'arrière pour permettre à des adultes de grande taille de s'asseoir derrière. Malheureusement, cette banquette, malgré sa polyvalence, n'est pas basculante et ne permet pas de disposer d'un plancher de chargement plat.

Brièvement décrit, le Cube est une Versa avec plus d'esprit et plus d'espace à offrir. C'est un accessoire urbain pratique, efficace et très abordable. En plus, il n'est pas désagréable à conduire, et son habitacle bien pensé est très confortable. Mais, avec sa carrosserie originale, certains se méprendront: il y aura toujours quelque imbécile pour affubler un Nissan Cube de jantes surdimensionnées, d'un turbocompresseur et d'un échappement flatulent. Ceux-là n'auront rien compris...

*****

FICHE TECHNIQUE

Nissan Cube 2009

- Moteurs: I4 1,8 L

- Puissance: 122ch / 127 lb-pi

- 0 à 100 km/h: 9,5 sec.

- Vitesse maximale: 178 km/h

- Consommation: 7,5 L/100 km

- Échelle de prix: 16 700 $

(S Manuelle) à 21 500 $ (SL Tech / CVT)