En bref - Nissan supprime 20 000 emplois

Tokyo — Le japonais Nissan a annoncé hier une perte nette pour son troisième trimestre et la suppression de 20 000 emplois, soit 8,5 % de sa main-d'oeuvre, au cours de 2009 pour faire face à la crise mondiale.

Pour la période d'octobre à décembre, Nissan a enregistré une perte nette de 83,2 milliards de yens (830 millions de dollars). Le 17 décembre dernier, le troisième constructeur nippon annonçait qu'il allait réduire sa production de 78 000 véhicules supplémentaires et supprimer 500 emplois intérimaires. Ces coupes avaient été décidées pour éviter un surstockage alors que les ventes enregistrent une baisse au niveau mondial. Nissan avait réduit sa production à plusieurs reprises au cours de l'année écoulée pour un total de 225 000 véhicules, soit une baisse de 16 % par rapport à ses prévisions de production de 1 388 000 véhicules pour l'année financière en cours, qui s'arrête en mars.