M9 Évolution - Place à l'audace et au luxe

Le design du M9 Évolution, dans la Cité du multimédia, est hyper contemporain avec toutes ses fenêtres de grandeurs différentes qui donnent un aspect très dynamique à l’édifice.
Photo: Le design du M9 Évolution, dans la Cité du multimédia, est hyper contemporain avec toutes ses fenêtres de grandeurs différentes qui donnent un aspect très dynamique à l’édifice.

Avec le M9 Évolution, la deuxième phase du grand projet immobilier de Développements McGill dans la Cité du multimédia, oubliez la boîte carrée séparée en quelques condominiums standards. Immeuble asymétrique arborant des fenêtres de formes et dimensions variées, unités commerciales, condos, penthouses, unités sur deux étages, grandes superficies, terrasses: le projet est osé et parfois à contre-courant.

Avec son style contemporain, le très urbain M9 Évolution sera construit près des immeubles à bureaux du centre-ville, du canal de Lachine et des restaurants et bars branchés du Vieux-Montréal: tout pour plaire aux jeunes couples et célibataires. Le projet immobilier à grand déploiement, d'une valeur totale de vente de près de 24 millions de dollars, comptera 48 unités résidentielles, dont 12 penthouses, ainsi qu'un étage de bureaux et un rez-de-chaussée commercial.

Lorsque Développements McGill a plongé dans la première phase du projet, livrée l'an dernier, personne ne savait si la réponse serait bonne pour un projet de développement résidentiel dans ce secteur d'affaires. «La première phase a été assez expérimentale. Finalement, elle a été un véritable succès», affirme Stéphane Côté, président de Développements McGill.

D'autres terrains ont donc été achetés et le projet du M9 compte maintenant quatre phases. «Pour la deuxième, nous connaissons davantage le pouls du quartier et nous savons encore mieux ce que les gens recherchent», ajoute-t-il.

Ce que le Vieux-Montréal ne peut offrir

Ayant souvent développé des projets dans le Vieux-Montréal, Développements McGill a été ravie de voir toutes les possibilités qui s'offraient à elle pour le M9. D'abord, l'espace. «Le Vieux-Montréal est très cher, alors pour demander des prix pas trop exagérés, nous devions construire de petites unités. Mais un couple qui vit dans un espace de 600 ou 700 pi2 est à l'étroit. Avec le M9, pour le même prix, nous pouvons offrir des condos plus grands. D'ail-leurs, la superficie moyenne de nos condos est au-dessus de 1000 pi2 et celle de nos penthouses est de 1500 pi2. La plupart de nos unités comptent également deux chambres à coucher», indique

M. Côté.

Deuxième aspect intéressant: les possibilités en matière de design. «Le Vieux-Montréal est très beau, mais en tant que quartier historique, il est bourré de contraintes. On doit par exemple utiliser un revêtement de pierres grises, on ne peut pas modifier la nature d'un immeuble, y rajouter des balcons ou des terrasses, etc. Avec le M9, qui est pourtant juste à côté du Vieux-Montréal, on a pu se laisser aller! Le design de l'immeuble est hyper contemporain avec toutes ses fenêtres de grandeurs différentes qui donnent un aspect très dynamique à l'édifice», explique Stéphane Côté.

Toutes les unités ont un balcon français ou un balcon avec vue sur la cour intérieure, qui sera aménagée par la firme d'architectes paysagistes Claude Cormier. «De plus, puisque, dans la première phase, nos unités les plus luxueuses se sont très bien vendues, nous en avons prévu davantage cette fois-ci et elles auront toutes une terrasse privée sur le toit», ajoute-t-il.

Les architectes du M9, de la firme NOMADE, se sont aussi laissés aller lorsqu'ils ont imaginé les penthouses. «Certains sont sur deux étages et ont des fenêtres sur deux façades, ce qui donne un effet grandiose. Ce sont vraiment des appartements uniques», précise M. Côté.

Le style intérieur des unités se mariera évidemment avec le design de l'immeuble. «L'intérieur sera aussi très contemporain et épuré, avec des plafonds en béton apparent. Les résidants auront à choisir des couleurs de céramique et des essences de bois, mais pour leur faciliter la tâche, notre firme d'architectes a créé différents modèles d'ambiance. Les acheteurs peuvent aussi y aller de leur propre inspiration, mais nous trouvions important de mettre nos architectes à contribution pour les accompagner dans cette étape importante et souvent difficile de leur achat», explique Stéphane Côté.

Des commerces

La deuxième phase, dont les unités sont en vente depuis peu, est située à l'angle des rues Wellington et Prince. «Lorsque j'ai vu l'imposant coin de rue, en forme de pointe de tarte, je me suis dit que ce serait très intéressant pour les commerces qui voudraient s'installer au rez-de-chaussée. Surtout que ce secteur de la ville est en plein développement grâce à la transformation de l'autoroute Bonaventure et au projet Griffintown. De plus, la Cité du multimédia a fait un sondage auprès de ses travailleurs, qui sont tout de même 10 000, et ils se plaignaient du manque de services à proximité», affirme le président de Développements McGill.

Ainsi, avec son projet commercial au rez-de-chaussée, l'entreprise souhaite offrir une bonne gamme de services aux résidants et travailleurs du quartier. «Nous avons fait une liste des types de commerce qu'on aimerait voir s'installer dans nos locaux, comme des épiciers, des services de restauration qui font des plats à emporter, des pharmacies, etc., ainsi que d'autres que vous voulons éviter, et nous sommes en pourparlers avec quelques groupes. Rien n'est encore décidé, mais c'est évident que l'intérêt des commerçants est là», assure M. Côté.

La construction du M9 Évolution doit commencer à l'automne et la livraison devrait suivre un an plus tard. Déjà quelques unités ont été vendues et Développements McGill travaille sur la troisième phase, qui s'élèvera à 20 étages et inclura peut-être du résidentiel, de l'hôtelier et du commercial.

***

Collaboratrice du Devoir

***

Fiche technique

- Nombre de condominiums: 36

- Nombre de penthouses: 12

- Nombre d'étages: 9 (dont deux réservés à des bureaux et à des commerces)

- Superficie des unités: de 670 à 1440 pi2 pour les condos et de 1360 à 2000 pi2 pour les penthouses

- Chaque unité a une terrasse, un balcon ou un balcon français

- Plafonds: hauts de 9 pieds pour les condos et de 10 pieds pour les penthouses

- Planchers de bois et de céramique

- Prix: 189 000 à 750 000 $ + taxes

- Petit gym accessible gratuitement aux résidants

- Jardin dans la cour intérieure

- Stationnement intérieur en option

- À proximité des stations de métro Bonaventure et Square-Victoria

- Près des espaces verts de la Cité du Havre et du canal de Lachine

- Livraison des premières unités: automne 2009

- Pour informations: 514 947-5597 ou www.habiter.com