Talk Memory, BADBADNOTGOOD

Le départ de Matthew Tavares de BADBADNOTGOOD a forcément remis en question l’identité même du trio jazz / hip-hop torontois qu’il avait fondé avec Chester Hanson (basse) et Al Sow (batterie), le multi-instrumentiste Leland Whitty complétant aujourd’hui la formation. Ainsi, Talk Memory, le sixième album du groupe, est moins un retour aux sources qu’une manière de se rapprocher de ses racines pour repartir sur des bases solides. Les motivations hip-hop ont été pratiquement évacuées ; même pas de MCs sur ce disque, que des instrumentistes invités, certes œuvrant entre jazz et hip-hop, tels le percussionniste Karriem Riggins, la harpiste Brandee Younger et Terrace Martin. La rythmique franche du trio, parfois rugueuse, est toujours prédominante, mais se réfère aux fusions jazz et funk des années 1970 qui inspirent tant la nouvelle génération en Californie. L’invité marquant de l’album, cependant, s’avère le mythique arrangeur brésilien Arthur Verocai, dont les orchestrations de cordes insufflent une âme et des idées neuves aux meilleures de l’album.

  

Talk Memory

★★★ 1/2
Jazz

Badbadnotgood, XL

À voir en vidéo